L'Europe des Régions

et non des Nations,

carte sur le blog de Lucien Pons

 

Derrière la RÉFORME TERRITORIALE, le vrai projet c’est : « SUPPRIMER LA FRANCE ». L’aveu du quotidien « Le Figaro ».

 

De la réforme du territoire

à la mort de la Nation française

et au Nouvel Ordre Mondial

par chantal dupille

 

 

Il y a peu encore, je ne voyais pas l'utilité du Sénat. J'ai changé d'avis : Il est plus nécessaire que l'assemblée nationale, car il NOUS défend, avec ses élus de terrain et qui refusent d'être des godillots du Gouvernement !

 

Le Sénat est indispensable. Par ex, c'est LUI qui défend nos départements, les territoires ruraux, les communes, les  villages, la proximité, la solidarité. Or le tyran Valls au service des Bilderberg, du Nouvel Ordre Mondial totalitaire, est décidé à imposer la réforme du territoire dont NUL ne veut, ni presque tous les élus, ni la population ! Mais c'est Bruxelles qui commande, et Valls exécute...

 

Le département "Valls" sera amputé des COMPETENCES indispensables, du rôle de la SOLIDARITE avec les citoyens - donc il sera coupé de NOUS TOUS !

 

Au sein du Département, la solidarité est à la fois sociale et territoriale. Les Sénateurs se battent pour le maintien de nos départements.

 

La réforme territoriale ne simplifie pas, elle n'économisera rien, elle ELOIGNERA le pouvoir des citoyens. Ainsi, il faudra faire 300 ou 400 Kms pour une décision en matière de collège. Ce qui est du niveau de la commune montera à l'intercommunalité, ce qui est du département montera à la métropole géante LOIN du terrain, des citoyens.

 

Avec la réforme territoriale, on confiera à la REGION les compétences territoriales, DONC à des urbains coupés de la réalité rurale, etc. Je rappelle que l'identité de la France, RURALE, a été tuée en 14-18, les paysans sont morts et avec eux l'autonomie (alimentaire..). Eh bien, la réforme territoriale achèvera de ruiner l'identité du pays ! Les secteurs ruraux vont souffrir, et puis il n'y aura ni parlementaires, ni conseillers territoriaux, ni pouvoir. Bref, il y aura une France de métropoles géantes, et des déserts. Pour discuter de tout (collèges, routes..), même de la MOINDRE décision, il faudra aussi faire des centaines de Kms ! TOUT sera rigidifié. C'est scandaleux !

 

Nous n'avons pas été consultés pour cette réforme territoriale pourtant majeure, l'avis des élus locaux est piétiné. Valls est un authentique dictateur !

 

La réforme territoriale, c'est le mépris du local, de la proximité, des élus, des citoyens. Ainsi on impose aux ALSACIENS ce qu'ils refusent. La réforme territoriale, c'est aussi le gigantisme qui écrase ce qui est à échelle humaine - comme le super-marché tue le petit commerce ! C'est à l'image de la réforme d'Emmanuel Macron, maquereau de Rothschild : les distances seront grandes avec par ex le regroupement d'avocats, de notaires..  dans les métropoles. Avec toutes ces réformes soi-disant pour des économies, en réalité pour Bruxelles, il faudra aller loin pour accoucher, divorcer, décider...

 

La réforme territoriale, c'est aussi la fin des élus de terrain, identifiables ; ils seront remplacés par des "technocrates" coupés de la réalité et simples pions de Bruxelles.

 

L'intercommunalité, c'est un SEUIL qui passera de 2.000 habitants à 20.000. Bref, distance et rigidité au lieu de proximité et liberté ! L'intercommunalité, c'est aussi la fusion de communes n'ayant pas les mêmes politiques, les mêmes choix, les mêmes intérêts, ayant chacune leur rythme propre, et entre communes qui sont parfois rivales. En fusionnant des communes voisines n'ayant rien de commun, fonctionnant différemment, on crée des situations artificielles, conflictuelles.

 

Par ailleurs, en fusionnant des communes de Droite et de Gauche, on prépare la fusion Droite-Gauche, le Parti unique totalitaire cher à Valls et au Nouvel Ordre Mondial. La réforme territoriale a TOUS les défauts des réformes du NWO : Elle tue la Nation, la proximité, le social, les libertés, les traditions..  

 

Bon sang, réveillez-vous ! La réforme territoriale menée par Valls pion de Rothschild (comme son compère Macron) tuera la France, le département, la commune, la proximité, la solidarité ! Valls invité par les Bilderberg nous a été imposé par les meRdias laquais pour tuer TOUT ce qui fait l'IDENTITE de la France, sa spécificité. Même les timbres ne mentionnent plus, sans hasard, les mots "République française" !

 

Prenons conscience que la réforme territoriale est imposée par l'UE tremplin du Nouvel Ordre Mondial, et Valls pion de ce NW0 est chargé de tuer notre NATION. Valls est l'ENNEMI de la France. Et c'est un hypocrite qui pour présider (détruire) la France, clame partout qu'il AIME notre pays (et d'ailleurs il "aime" aussi prioritairement le MEDEF, le grand patronat). La réforme territoriale est une réforme MAJEURE ! Ainsi, les Régions (géantes) ne se sentiront plus françaises, mais elles se feront la "guerre" ; C'est tout simplement effrayant !

 

Dire non à la réforme territoriale, c'est dire OUI à la France, et non au Nouvel Ordre Mondial totalitaire menant au monde unique, avec un seul système, un seul parti, une seule culture (culture "Mac Do"), une seule religion (païenne), un seul genre, etc. Nous ne devons pas accepter l'intolérable !


Chantal Dupille (dite eva R-sistons)

compilation de ses tweets du 9.11.2014

.

Réforme territoriale. La carte des régions ne fait pas que des heureux

http://www.ouest-france.fr/reforme-territoriale-la-carte-des-regions-ne-fait-pas-que-des-heureux-2717447

 

   

Après les vifs et longs débats de la semaine dernière, les députés se prononcent, aujourd'hui, sur le redécoupage territorial. Tout le monde n'y trouve pas encore son compte.

 

Réforme territoriale d’Hollande : Non au partage euro-féodal de la France !

Sur la réforme territoriale annoncée par François Hollande

ils appellent ça le « big bang » territorial…

NON AU PARTAGE EURO-FEODAL DE LA FRANCE

affiche régionale 2010Etrange tribune que celle de François Hollande, diffusée le 3 juin par toute la presse régionale. De la manière la plus centraliste qui soit, sans s’encombrer du moindre mandat populaire, le chef de l’Etat a annoncé la mise à mort de la République une et indivisible issue de la Révolution française.

Mensongèrement, le Président de la Rrépublique fait l’éloge des communes… tout en précisant que désormais, c’est l’Intercommunalité (à 20 000 habitants! au moins , avec recentrage sur les métropoles) qui deviendra l’échelon de proximité : lointaine proximité que voilà en vérité !

 

En fait de « décentralisation », cette énorme arnaque institutionnelle dissout les municipalités – à peine élues! – dans les métropoles, les départements dans les régions et celles-ci dans d’énormes euro-régions à l’allemande, directement affiliées aux Etats-Unis d’Europe et à l’Union transatlantique en construction: fin annoncée à la fois de la Commune et de l’Etat-nation, voire de l’idée même d’un territoire national puisque plusieurs de ces régions seront « transfrontalières » et qu’elles n’auront même plus à terme le français comme langue de travail !

 

Dans cet immense et très rétrograde partage euro-féodal de la France, non seulement l’intervention populaire serait très affaiblie, mais les couches populaires seraient durement frappées: par le biais du démantèlement de la fonction territoriale et des services publics de proximité, par le remplacement accéléré du français par le tout-anglais transatlantique (mâtiné de Charte européenne des langues régionales).

 

Tout cela est d’autant plus scandaleux que ces enjeux politiques centraux ont soigneusement été cachés aux électeurs par les partis dominants lors des municipales.

 

Plus grave encore, Hollande annonce que désormais, les euro-régions disposeront seules de la compétence économique: fin de la politique industrielle nationale, qui date en France de… Colbert, concurrence acharnée assurée entre les grandes régions pour briser le social et subventionner le grand capital sous prétexte d’attirer l’emploi. Fin également de la loi républicaine unique, les régions étant autorisées à faire varier la loi et à « expérimenter »… Qu’adviendra-t-il alors des Conventions collectives nationales, des statuts de la Fonction publiques, du SMIC, du Code du travail à l’imitation du contre-modèle allemand ?

 

Dans ces conditions, le PRCF lance un appel pressant aux forces franchement communistes, franchement syndicalistes et franchement républicaines. La question n’est pas de tomber dans le panneau en réclamant un autre partage de la nation, un autre redécoupage privilégiant telle féodalité UMP ou PS plutôt que telle autre. L’heure est à REFUSER catégoriquement l’euro-dépeçage du pays, de faire le lien entre la casse territoriale et la casse sociale: « saut fédéral européen », « big bang » territorial et plan MErkel-Valls-MEDEF, Pacte transatlantique procèdent d’une seule et même stratégie de casse nationale et sociale. Il faut les rejeter ensemble par l’unité d’action des communistes, l’unité d’action des syndicalistes rouges et l’unité d’action des forces franchement républicaines et anti-UE.

 

le secrétariat politique du PRCF

 

http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/reforme-territoriale-dhollande-au-partage-euro-feodal-france/

 

Interview de François Asselineau (GOPE, TAFTA, réforme ... 

www.youtube.com/watch?v=F9WkOavhPKI
3 juil. 2014 - Ajouté par Cercle des Volontaires
Nous sommes allés interroger François Asselineau, président de l'UPR, ... La réforme territoriale ne permet-elle ...

 

Réforme territoriale : Allons-nous laisser détruire la France ? 

https://www.upr.fr/conferences/reforme-territoriale-euro-regions
8 juin 2013 - Euro-régions : Une conférence de François Asselineau sur la destruction programmée des nations par la réforme territoriale.

François Asselineau : GOPE, TAFTA, réforme territoriale ... 

www.agoravox.tv › Actualités › Economie
3 juil. 2014 - La réforme territoriale ne permet-elle pas ne faire des économies nécessaires face à notre mille-feuille administratif des collectivités locales,

 

Dimanche 23 novembre 2014

Derrière la RÉFORME TERRITORIALE, le vrai projet c’est : « SUPPRIMER LA FRANCE ». L’aveu du quotidien « Le Figaro »

 

lucien-pons.over-blog.com/.../derriere-la-reforme-territoriale-le-vrai-proj...
Derrière la RÉFORME TERRITORIALE, le vrai projet c'est : « SUPPRIMER ... 23 Novembre 2014 , Rédigé par lucien-pons Publié dans #Europe supranationale

NWO-France-tuee.jpg

 

Mini dossier : Analyses, tweets etc

 

14:50
R-sistons video 1 : Revitaliser nos villages, l'idée d'eva R-sistons