Le site de Chantal Dupille

Je suis une femme qui croit à la plume pour changer le monde... et à l'arme de l'humour !

 
Les Verts sont-ils la roue de secours du Système ?
par Chantal Dupille dite eva R-sistons
 
La grande cause aujourd'hui, c'est l'alarmisme, alors que de nombreux scientifiques renommés démontrent que le changement climatique n'est pas dû à l'homme, qu'il y en a toujours eu dans l'histoire de l'humanité et qu'il n'est pas dangereux.  Et nos enfants, plus malléables, sont enrôlés derrière une collégienne suédoise, Greta Thunberg, pour protester contre les dérèglements climatiques, pour défendre "l'urgence écologique", ce qui les détourne des vrais dangers comme celui de l'accroissement des inégalités sociales, des guerres préparées par l'OTAN ou du Nouvel Ordre Mondial. Et maintenant, voici même qu'on propose aux populations manipulées, une "marche mondiale pour le climat" - une "affaire du siècle" qui, n'en doutons pas, remplira davantage les coffre-forts des profiteurs avec des taxes sur le CO2 !
 
Les Français sont de plus en plus politisés, ils supportent de moins en moins le Système, les Partis, les Zélus, alors le Système invente des solutions: D'abord, il a envoyé un homme qui n'est "ni de droite, ni de gauche", mais au centre comme les Français voudraient, soi-disant, apportant avec lui un monde nouveau, prometteur, "révolutionnaire" - mais Emmanuel Macron est déjà rejeté ! Alors, les Globalistes ont reniflé une nouvelle possibilité : Se servir des écologistes, finalement si proches d'eux, pour en faire leur roue de secours, de la couleur séduisante des pâturages, de l'égalité, de la fraternité, de l'espoir, de la vie, quoi ! Et donc les merdias laquais du Système, commencent à promouvoir la lessive verte qui apportera, promis, juré, le bonheur. Adieu les Verts-Rouges qui agaçaient les mondialistes, les "nouveaux" écologistes se moulent aisément dans le cadre de l'Europe tremplin du Nouvel Ordre Mondial qui rappelons-le, fait la promotion d'une seule nation, d'une seule identité, d'un Parti unique, d'une religion unique, de l'intelligence artificielle, de la robotisation, des starts-up, de l'école transformée, du melting-pot en accueillant en masse les migrants, de l'égalité des sexes ou plutôt avec les féministes radicales, de la guerre des sexes, puis d'un sexe unique procréant en  laboratoire, etc.. Cohn-Bendit est passé par là, transformant les écologistes allemands en Grünen puis les Verts-Rouges français en Verts modernes.
 
DCB, surnommé par certains "Cohen-Bandit", a besoin d'être mieux connu. Agent d'un Israël qui vomissait de Gaulle, en mai 1968 il l'a terrassé, politiquement, en revêtant le costume d'un sympathique anarchiste révolutionnaire. Puis le pédophile libéral-libertaire est envoyé en mission parmi les Verts, pour en faire des Européistes accomplis, voici par exemple ce qu'en dit l'écologiste Bruno Charles : "les Verts sont le seul parti vraiment européen". On est prévenus ! Et pour neutraliser la colère des Français, le Système globaliste nous promet, avec eux, le "bonheur" d'une autre Europe, comme depuis un tiers de siècle ! (1)
 
Oui, les Verts d'aujourd'hui sont proches du Système globaliste meurtrier, et cajolés par lui ! Voici quelques exemples:
- Ils soutiennent les féministes, pressentant d'ailleurs qu'une fois séduites, elles seront d'utiles membres et combattantes.
- Ils ont changé de peau, du rouge à l'incolore, les voici devenus ni à droite, ni à gauche, mais au centre, comme les Bilderberg aiment, concoctant des Macron pour la France ou des Rivera pour l'Espagne (Mouvement Ciudadanos). Et ces écolos centristes sont favorables à la libre entreprise et à l'économie de marché, à "l'écologie de gouvernement", comme ils se plaisent à le dire eux-mêmes, en claironnant : "Au XXIe siècle, ça va être à l'écologie politique de jouer le rôle des grandes matrices". Même le MEDEF est conquis !
- De surcroît, ces pions de Soros, ces fédéralistes ennemis des Nations, des patries, sont ouverts, prêts à accueillir "toute la misère du monde", les réfugiés, les victimes des guerres de l'OTAN (le bras armé de l'UE qui ne les dérange pas), les migrants frappant à la porte de l'Europe. L'acculturation ne leur fait pas peur, comme le melting-pot qui piétinera toutes les traditions, tous les particularismes des pays. Adieu la pluralité des peuples, au profit d'abord d'un peuple européen, puis global. Bref, les "Elites" craquent pour eux... d'autant qu'en France, ils voudraient voir les Gilets Jaunes cesser de manifester le samedi !
- Et les nouvelles valeurs de notre civilisation de mort ne gênent pas les écologistes modernes, prêts à défendre l'extrême diversité, les multiples formes de familles, les genres variés, la procréation en labos pour ceux qui ne peuvent pas concevoir naturellement, et même, contre la surpopulation, l'arrêt de certains soins des patients plus agés, bref l'euthanasie ! Finalement, ne sont-ils pas passés comme leurs ex copains de Gôche, du social, au sociétal ?
- Cerise sur le gâteau, nos écologistes d'aujourd'hui s'accomodent du nucléaire, et même... du risque de guerre nucléaire ! Car ils ne dénoncent pas l'OTAN, au contraire, comme les néocons, ils critiquent les progressistes laïcs comme le Dr Assad libérant son peuple des terroristes, ou diabolisent la Russie qui pourtant est un pays militant pour la paix, le multilatéralisme, la coopération entre les peuples, la défense des valeurs éternelles... 
 
Je commençais déjà à me méfier de ces apôtres du bonheur au moment de la guerre de l'OTAN contre la Yougoslavie. Le site Réseau International évoque justement un écologiste célèbre, dans son article du 7 avril 2019, Joschka Fischer (1). Nous avons vu aussi, bien des Verts marcher aux côtés de Jupiter-Macron, de Hulot à de Rugy en passant par Pascal Canfin et Pascal Durand; Certains les qualifient de traîtres. Mais ce sont ces écologistes d'aujourd'hui qui plaisent tant au Système ! Et ils nous promettent une autre Europe, une Europe du "bonheur" - celle de Bruxelles, donc des banksters (écrasant les peuples à coups d'austérité) et des technocrates privant les Etats de leur souveraineté, sans Nations ni frontières ni identité ni traditions ni territoire (mot trouvé trop "conservateur" !), sans démocratie véritable et avec de moins en moins de libertés, et accueillant les victimes des guerres de l'OTAN pour partager les emplois européens de plus en plus rares à l'ère de la robotisation. Europe écologiste, tributaire de la compétition, de la concurrence, du profit, des investisseurs... donc pas très verte, nécessairement ! Où se nicheront les promesses de bonheur ?
 
En réalité, nos écologistes ardents européistes sous la houlette des Cohn-Bendit, sont de facto complices du Système masquant une sinistre dictature : Les Verts "sont parfaitement complices de ce qui se passe. Ils s'opposent – certes – puisque c'est leur rôle. Mais c'est une opposition de pacotille, qui refuse systématiquement d'aller au fond des choses et de dénoncer la vraie racine du mal. Si on les pousse dans leurs retranchements sur la question européenne, ils s'en tirent par la même sempiternelle pirouette de " l'autre Europe ", c'est-à-dire d'une Europe qu'ils voudraient réorienter dans le sens qui leur convient, mais qui ne convient qu'à eux et dont un demi-siècle d'histoire est là pour prouver que les autres Etats-membres n'en voudront jamais, pas plus que les lobbys américains qui règnent en maîtres dans les couloirs de Bruxelles. Et pendant qu'ils tirent ainsi des plans sur la comète de l'Europe de leurs rêves, ils ne s'opposent pas à la véritable Europe qui se met en place et qui plonge la France dans un Empire euro-atlantiste qu'ils font semblant de ne pas voir". (http://action-republicaine.over-blog.com/article-19566322.html).
 
La vérité ? Nos "gentils" écologistes sont en fait, consciemment ou inconsciemment, la roue de secours du Système qui veut continuer à séduire en proposant maintenant à ses futures victimes, un bonheur vert. Stop les manipulations ! J'en suis persuadée, les mondialistes, pour masquer leurs plans dévastateurs contre les peuples, commencent à miser sur eux, finalement très proches de leurs orientations !
 
Les écologistes modernes si complices des Globalistes malfaisants sont le nouveau piège, cette fois vert. Il est de notre devoir à tous, de dénoncer ce nouveau péril... Et si les Gilets Jaunes, si décriés par le Système et maintenant par les Verts européistes, étaient eux, finalement, notre roue de secours ?
 
Chantal Dupille dite eva R-sistons