Le site de Chantal Dupille

Je suis une femme qui croit à la plume pour changer le monde... et à l'arme de l'humour !

Articles Chantal Dupille

 
Vendredi 3 mai 2013

La guerre qui rôde, une situation explosive - L'agenda du chaos se précise

(Article écrit sur mon blog officiel, avant les attaques d'Israël, mais prémonitoire)

 

http://philippehua.com/2011/10/20/bruits-de-guerre

/ guerre-bruits-2-vol.jpg

 

 

En route vers le chaos planétaire ?

Par Chantal Dupille

(pseudo eva R-sistons)

 

 

 

Nous avions la Droite décomplexée de Nicolas Sarkozy, avec pour conseiller de guerre un homme très dangereux, B.H. Lévy. François Hollande et sa Droite complexée l'a remplacé. Les guerres avec le tandem Fabius-Hollande se suivent, et ressemblent à celles de Sarkozy : En Syrie aujourd'hui comme hier en Libye, les pires terroristes, les pires fanatiques, les pires égorgeurs sont financés, formés, armés par la France et ses alliés du Qatar, d'Arabie Saoudite, de Turquie, sans parler des va-t-en guerres habituels, d'Israël, des USA, et de GB. Le colonialisme se porte mieux que jamais, au nom désormais de la pseudo "lutte contre le terrorisme" au Proche et au Moyen-Orient ou en Afrique, cette dernière étant disputée par Israël à la Chine qui elle, ne bombarde pas mais participe au développement des pays ciblés (routes, écoles, hôpitaux..).

 

L'ingérence des puissances occidentales et de ses alliés fanatiques ne connaît pas de limites. Plusieurs buts : Satisfaire l'appétit messianique dément de Tel-Aviv, la folie hégémonique des Yankees, et la soif insatiable des financiers de Londres ; contrôler toutes les ressources vitales de la planète, quel que soit le coût humain, matériel, ou pour l'environnement.

 

L'Occident s'oppose à la Syrie souveraine, et sous couvert de non interventionnisme, l'hypocrite fournit en fait des armes... toujours plus discrètement et surtout plus subtilement meurtrières. 

 

Le machiavélisme de l'Occident est à son paroxysme : Car pour régner, il divise, il déstabilise, il s'appuie sur les terroristes les plus cruels, les plus fanatiques, les plus obscurantistes. Et il n'hésite pas à provoquer partout le chaos, comme actuellement en Irak, où les communautés chiites et sunnites sont volontairement dressées les unes contre les autres pour que ce pays désormais allié de la Syrie (via les Chiites, majoritaires), s'en détache, ne l'assiste pas, et se mette à nouveau, de gré ou de force, sous le giron américain. Lorsque les autochtones se déchirent, l'Occident peut piller à son aise les ressources d'un pays, comme en Libye, l'ancien pays de cocagne de Kadhafi désormais ruiné et en proie aux pires atrocités. Et discrètement, mais fermement, l'Occident pousse ses alliés les plus fanatiques à évincer du pouvoir tous les anciens du Régime irakien, libyen... ce qui provoque un nouveau chaos se superposant à tous les autres !

 

En réalité, tout est fait pour affaiblir l'Iran avant de l'attaquer. Pour le moment, donc, ce pays millénaire est visé à la périphérie, au Liban (Israël veut à tout prix se débarrasser du Hezbollah qui l'a humilié, et il l'accuse d'avoir lancé un drone sur son territoire), en Syrie (où l'on accuse Bachar-el-Assad comme hier Sadam Hussein de posséder et d'utiliser des armes de destruction massive, en l'occurrence chimiques), en Irak, où les conflits inter-confessionnels sont attisés. Mais ce n'est pas tout : On assiste à une offensive tous azimuts, et partout, pour faire plier les Régimes n'acceptant pas de se soumettre à l'Occident usraélien : Les pays ciblés sont accusés des pires maux ou projets (Liban, Irak, Syrie..), et d'autres commencent à être déstabilisés, "al-qaidaisés", comme la Tunisie et bientôt l'Algérie avec des "djihadistes" aux frontières de ces pays (dument traqués avec l'aide de l'Occident), le Pakistan (propagande pour changer de régime), etc... Même la Jordanie est en danger, avec le corridor aérien qu'elle s'apprête à ouvrir pour... Israël ! Ainsi, nous sommes vraiment sur un volcan prêt à exploser !

 

Le Premier Ministre irakien annonce que si ça continue, "il ne restera plus personne en Irak", ce qui arrangerait beaucoup les multinationales qui pourront ainsi piller les ressources à leur aise.  Et Nasrallah déclare que "le but de ce qui se passe en Syrie n'est pas seulement d'extirper ce pays de l'axe de la résistance, mais de le détruire" ! Tout doit être fait, surtout, pour "rayer l'Iran de la carte", comme le souhaitent ardemment plusieurs officiels en Israël, en inversant les rôles. Les Messianiques sont au pouvoir à Tel-Aviv, et pour eux seule compte l'édification du Grand Israël et même l'Israël planétaire... Oui, à cause de tous ces insensés imprévoyants (ne pensant jamais aux conséquences de leurs actes), nous sommes sur une poudrière, et à tout moment la mèche fatale peut être allumée par Israël, obligeant ainsi les Etats-Unis à intervenir éventuellement contre leur gré. Lorsque l'Iran sera attaqué et dépecé, Russes et Chinois resteront-ils les bras croisés ?

 

L'humanité, par la faute de quelques-uns, s'achemine inexorablement vers un chaos nucléaire planétaire indescriptible... Et avec le sayan Fabius aux Affaires Etrangères, la France sera au premier rang de cette guerre folle, dans le cadre de l'OTAN et aux côtés des pires fauteurs de troubles. Ainsi, notre pays sera le premier visé, avec ses centrales nucléaires, et la menace terroriste ne sera jamais aussi forte.

 

Que pouvons-nous faire pour rendre raison aux criminels qui sont aux commandes ? Nous avons le nombre pour nous, mais les Médias aux ordres s'emploient à masquer la vérité... Ainsi, ils sont les premiers coupables.  Pourquoi ne pas se relayer, jour après jour, devant les Rédactions, pour finir par contraindre les journalistes à faire honnêtement leur métier ? Tant qu'ils diffuseront à l'unisson les mensonges et la propagande de guerre, notre avenir à tous sera compromis...

 

Il est urgent de se mobiliser contre l'horreur en marche !

 

Chantal Dupille

 

 

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-guerre-universelle-a-t-elle-104981

 

iran-targeted-0921d-be69d.jpg

 

Voici quelques tweets sur mon compte,

je vous rappelle que pour suivre l'actualité,

c'est ici :
https://twitter.com/rsistons

 

 

 

Tunisie = "Des djihadistes traqués à la frontière de l'Algérie, titre Fr24". Offensive tous azimuts occident ici pour chaos.. en Algérie

 

L'Algérie n'est pas assez alignée, donc visée. Et pour cela, l' Occident manipule les salafistes extrémistes = #chaos, méthode déjà utilisée en #Syrie, #Libye

 

Le Qatar s'occupe de neutraliser la Palestine

 

 

#Libye = "PROTESTATION armée des #miliciens prend de l'ampleur" pour évincer du pouvoir tous les anciens de #Kahafi. PROVOQUEE par qui,  #US + #Israël?

 

 

#Guerre pour ressources vitales,#guerres_économiques = Offensive PARTOUT, ex toute l' #Afrique doit être (re)colonisée


#Fr24 commence propagande ("corruption, pas d'emplois, d'électricité..") contre le #Pakistan qui regarde vers la #Chine, pour le ramener dans le giron US


#Ingérence #Occident partout = #Libye, feutrée pour écarter anciens du Régime - #Ukraine, pressions politiques pour libérer PION Occident #Tymochenko

 

#Irak = Attentats Sunnites contre Chiites, tensions exacerbées par Occident pour faire chuter gouvernement + #chiite (ami Syrie) que #sunnite

 

Réédition en #Irak: Comme en #Afghanistan (soutien des + radicaux pr contrer #URSS), l'Occident (#OTAN) joue la carte des + extrémistes fanatiques

 

  #FABIUS Min Aff Etrangères France pour le compte d'Israël et guerre contre #Syrie : "Armes #chimiques? Ca change pas mal de choses". Fabius VEUT guerre

 

Bientôt guerre #Iran? OFFENSIVES GB-USA-Israël brûlent attaquer #Syrie (prétexte arme chimique), Israël accuse #Hezbollah #Liban envoi drone


2)D'après #Israël(spécialiste mesonges) #Hezbollah aurait envoyé 1 drone ds son espace aérien Et #Iran accusé préparer attentat via #AlQaida
 

3) Bref soudain accusations concomitantes envers #Syrie, #Liban-#Hezbollah, #Iran PAR #Israël #USA #GB ciblant CES 3 pays pour les attaquer

 

Ns sommes sur 1 volcan. #USA - soumis à #Tel_Aviv - #GB #Israël et #France de #Fabius, veulent leur guerre contre #Iran, avec appuis #médias

 

Nous nous rapprochons de la guerre contre l' #IRAN (propagande contre Iran "proche d'aoir la  #bombe" - seule la sienne fait peur pas celle de #Tel_Aviv par ex)

 

Regardez TOUT converge vers #guerre #Iran,"armes chimiques" #Syrie,#drones #Liban #Hezbollah, #Iran #Al_Qaida (sic) - STOP #média_mensonges


#Irak chaos en expansion, conflit sanglant Sunnites-Chiites FAVORISE par axe A-Saoudite-Qatar pour exporter situation Syrie,"Al-Qaïdaiser" Irak

 

#Irak= en sous-mains USA-Israël intéressé à chaos total pr empêcher aide Chiite à #Syrie, et piller pétrole pendant qu'Irakiens s'entretuent

 

Violences inter-confessionnelles #Irak= Colère 1er Ministre "Personne ne survivra,il ne restera plus personne"...sauf voleurs US de pétrole!

#Syrie = #Irak: Guerre éclatera-t-elle (risque mondiale) pour de pseudo #armeschimiques de destruction massive? Mises en scène, manipulation

 

#Boutlefika hospitalisé suite à malaise. Un malaise qui tombe à pic pour les #mondialistes qui rêvent d'aligner l'#Algérie sur leurs diktats

 

Vague d'attentats au #Pakistan = Va-t-il aussi être déstabilisé pour que l' #Occident puisse régner en divisant, comme d'habitude ?

 

#Libye des opposants ont trouvé refuge le long de la frontière #algérienne - On nous prépare à 1 intervention contre l'#Algérie non-alignée?

 

Israel-Iran Encore quelques mois de calme Gen (res) Amos Yadlin ex chef renseignements militaires: Iran va franchir ligne rouge nucléaire en été

#UE au service #OTAN = Elle lève partiellement embargo sur #pétrole pour la #Syrie, pas pour aider le peuple dont elle se fiche, mais pour les rebelles !

 

#Qatar état fondamentaliste, fanatique, faiseur de guerres, jette le trouble en #Afrique, au #Moyen_Orient, partout. Et nous tolérons, nous soutenons?

 

"Les politiques économiques en #Afrique détruisent les Etats, la démocratie, tout" (suite citoyen intervenant à Ca vous regarde, sur #LCP)

 

Fausse #démocratie #Occident qui était pro #Franco, arme terroristes contre #Syrie avec à la clé instauration Etat #obscurantiste #fanatique

 

#Patrimoine_humanité détruit peu à peu dans guerres lancées par #Occident. On ne s'émeut que quand par Non-Alignés pas par soldats #US #Irak

 

Selon "#Le_Figaro", danger choix #Jordanie = autoriserait #drones #israéliens à survoler son territoire pour missions de surveillance en #Syrie

 

#Irak en plein chaos,"future guerre confessionnelle"provoquée par qui ? Par #Occident préparant guerre contre #Syrie en déstabilisant voisins

 

ONU soi-disant Organe pr PAIX,  #Sarkozy le sayan va-t-en guerres proposé comme émissaire spécial par Ban Ki-Moon = pure folie


Chaque #religion a ses fanatiques. #USA a recruté les + fanatiques pour servir ses intérêts en #Afghanistan (contre #Russes), #Libye, #Syrie..


.

Israël, les USA, les monarchies prostituées du Golfe, la Turquie et tous les takfiristes sont unis par le même objectif: détruire l'Iran.

 

Pour plaire à l'Occident, il faut être soumis, pion, mentalité d'esclave, fan Finance et austérité, UE, USA, GB, Israël, OTAN,  guerres, attentats terroristes, Pensée Unique


Guerre Irak. Vrai visage USA = Irak pays en pointe (Santé..), aujourd'hui ruiné, divisé, pillé, cadavres se ramassent par dizaines chaque jour   

 

 

blackw.jpg

Nouveau chapitre dans la privatisation des guerres menées par les Etats-Unis : selon son directeur désormais bien connu Erik Prince, la société américaine de mercenairesBlackwater[1] serait plus active que jamais sur les terrains de conflits comme au Moyen-Orient ou en Amérique latine. Cette société aussi connue sous le nom de Xe Service a obtenu pour plusieurs milliards de dollars de contrat avec les administrations américaines depuis le 11 septembre 2001 et serait actuellement en train d’installer quatre bases militaires "privées" en Afghanistan, de mener des opérations au Pakistan – chose que nie l’administration Obama – ainsi qu’en Iran. Malgré les remises en cause par le Congrès américain de ces pratiques en juin dernier, rien ne semble devoir arrêter cette escalade, pas même notre dernier Prix Nobel de la Paix.

C'est la première armée privée au monde. Très liée aux néoconservateurs américains au pouvoir à Washington jusqu'en 2008, la société crée par Erik Prince s'illustra par ses nombreux excès, notamment en Irak. C'est suite à cela que le nom est devenu " Xe " (..)

   

 

Sur l'Armée française,

(Livre Blanc de la Défense,

l'Armée appelée à se serrer la ceinture)

par Chantal Dupille

(à partir de mes tweets d'actualité)

 

 

 

L'armée est "dégraissée", plus besoin de troupes coûteuses, les guerres aujourd'hui sont différentes : Elles reposent sur le Renseignement, les Forces Spéciales, les drones.. Il s'agit de tuer toujours plus, en dépensant moins. On retrouve même dans ce domaine, la culture chère à l'Occident du résultat et du profit maximum, de la rentabilité. Mais oh combien cynique ! 

 

Les mondialistes restreignent au maximim l'emploi, coûteux (les citoyens ne sont pas seulement "rackettés", mais "dégraissés"). L'Armée française, hier de conscrits aujourd'hui de métier, se réoriente pour supprimer le maximum d'emplois, car à terme, elle doit être remplacée par des mercenaires sans foi ni loi au service non de la Nation appelée à disparaitre dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial,  mais d'une seule entité apatride.

 

Les patriotes au service de leur nation, c'est le passé. L'heure est à la mise en place d'une armée mondiale au service des intérêts de l'Empire "usraélien", au service de ses guerres économiques néo-coloniales pour le contrôle de toutes les ressources vitales du monde. Le Nouvel Ordre Mondial unifie tout : La langue, la culture, les territoires, les êtres humains, l'armée (désormais impériale)...

 

Nous n'avons pas encore réellement pris conscience de la tragédie qui se prépare ! L'Armée pourrait s'y opposer...

 

Chantal Dupille

 

 

http://www.blogdei.com/19991/guerres-et-bruits-de-guerre-par-jerome-prekel/

guerre-bruits-hqdefault.jpg

 

 

Liens d'actualité

 


- Le Proche-Orient en ébullition, les bruits de guerre = http://www.silviacattori.net/article4392.html 

 

- L'Afrique doit être (re)colonisée http://www.michelcollon.info/L-Occident-a-la-reconquete-de-l.html 

 

- La Syrie accuse les rebelles d'avoir usé de substances chimiques (TV) http://fr.ria.ru/world/20130430/198207140.html 

 

- L'Iran n'a jamais menacé personne contrairement aux Etats-Unis, la preuve irréfutable = http://r-sistons-actu.skynetblogs.be/archive/2012/08/18/l-iran-ne-menace-personne-mais-l-occident-les-usa-oui.html 


 - Bilan en Syrie, en Irak, bal des vampires en Algérie, en Tunisie...C'est la chronique Maghreb-Machrek ! http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-puchot/290413/bilan-en-syrie-en-irak-bal-des-vampires-en-algerie-en-tunisie 


- Syrie, armes chimiques ? Oui, mais pas là où on croit = http://allainjules.com/2013/04/29/alerte-info-syrie-armes-chimiques-il-y-a-effectivement-utilisation-


- Un avion de ligne russe, pris pour cible, dans le ciel syrien: IRIB- Des inconnus auraient tiré deux missiles ... http://bit.ly/14ITum1 


- Le Qatar, champion du mensonge et de la dissimulation  http://www.legrandsoir.info/le-qatar-champion-du-mensonge-et-de-la-dissimulation.html#.UX656hYQi9U.twitter 

 

- Charles Enderlin : "En Israël, la droite religieuse gagne du terrain" http://www.franceinfo.fr/monde/les-choix-de-france-info/charles-enderlin-en-israel-la-droite-religieuse-gagne-du-terrain-946275-2013-04-09 

 

- Les rapports sur l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, un air de déjà vu...= http://www.silviacattori.net/article4385.html 

 

- Jusqu'où ira le Qatar? - Le Qatar et les Frères Musulmans = http://www.silviacattori.net/article4390.html 

 

- Karzaï reconnaît avoir reçu argent de la CIA (France24). Quant aux Frères Musulmans, la CIA les aurait financés = http://www.lepoint.fr/monde/quand-la-cia-financait-les-freres-musulmans-06-12-2011-1404368_24.php 

 
Pourquoi l'Eurasie est une région stratégique mondiale, voir ici = http://lecitoyenengage.fr/attentat-de-boston-les-suspects-sont-des-islamistes-pro-iran-4498 

 

 - Aminata Traoré : la militarisation pour le contrôle des ressources africaines fait partie de l’agenda:  http://bit.ly/12dRsne 

 

- Ingérence occidentale en Syrie: vers une alliance Russie, Iran, Hezbollah ?…: La résistance  http://bit.ly/14KHLmU   #resistance71

 

- La Syrie veut adhérer aux BRICS et à l'OCS (Ministre)  http://fr.ria.ru/world/20130427/198183129.html 

 

- Retour vers la guerre froide ? Guerre tiède USA-Russie http://www.mondialisation.ca/apres-lelection-de-poutine-et-limpasse-syrienne-retour-vers-la-guerre-froide/5333029 

 

- En Libye on n'a pas hésité à présenter des ossements d'animaux comme preuves de crimes contre l'humanité commis par Mouamar Kadhafi.En Syrie pour prouver que le régime a usé des armes chimiques on nous présente des cadavres d'animaux. http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/armes-chimiques-en-syrie-pourquoi-les-occidentaux-tergiversent_1244515.html 

 

- Cisjordanie : une loi pour autoriser les Israéliens à "tirer à vue" ?: IRIB-Une élue israélienne à la Knesset ... http://bit.ly

 

- Damas met en garde :" le feu du terrorisme menace déjà les Etats Unis "!: IRIB-le vice ministre syrien des AE ... http://bit.ly/15WlzpF 

 

- Syrie: les groupes armés composés à 80% de mercenaires étrangers (ministre) http://fr.rian.ru/world/20130427/198183434.html  via @ria_novosti_fr


- Les armes chimiques en Syrie sont un «mensonge éhonté» http://bit.ly/14sOSAn

 

Vastes manifestations et violences au sein même des institutions = http://allainjules.com/2013/04/28/alerte-info-libye-vastes-manifestations-et-violences-au-sein-meme-des-institutions/ 

 

Syrie, Thierry Meyssan parle de la défense inflexible de la Russie, vidéo  http://www.vilistia.info/syrie-thierry-meyssan-defense-inflexible-affichee-par-le-dirigeant-rus-a85745980  

 

- Un aperçu du "terrorisme" israélien prêt à attaquer illégitimement Iran et Syrie : http://resistance71.wordpress.com/2013/04/23/feu-vert-pour-la-guerre-mondiale-le-pays-du-goulag-levant-ex-usa-dit-oui-a-son-partenaire-de-lentite-sioniste-pour-une-attaque-sur-liran/ 

 

- L'ambassadeur américain en Libye (assassiné) était un agent de la CIA. Intervention Libye était vraie déclaration guerre http://www.prorussia.tv/Libye-Syrie-la-France-agent-de-la-CIA-et-du-Qatar-%E2%80%94-Maitre-Marcel-Ceccaldi_v74.html 

 

- Iran : « Toute attaque contre nos sites nucléaires déclenchera la 3ème guerre mondiale ! » http://www.partiantisioniste.com/actualites/iran-toute-attaque-contre-nos-sites-nucleaires-declenchera-la-3eme-guerre-mondiale-1476.html 

- La Jordanie pourrait se retrouver impliquée dans le conflit syrien http://fb.me/NCpDlnyd 

 

- Je me suis toujours demandée : Quel rôle exactement ont les ambassadeurs ? Ambigu. Espions ? Agents CIA ? Agitateurs ? Etc. Méfiance ! (note d'eva) http://www.prorussia.tv/Libye-Syrie-la-France-agent-de-la-CIA-et-du-Qatar-%E2%80%94-Maitre-Marcel-Ceccaldi_v74.html 

 

- Rôle USA dans montée du fondamentalisme musulman. Politique de suivi de la France-Qatar "pays faiseur de guerre". http://www.prorussia.tv/Libye-Syrie-la-France-agent-de-la-CIA-et-du-Qatar-%E2%80%94-Maitre-Marcel-Ceccaldi_v74.html 

 

- Uranium appauvri en Irak : des générations détruites pour des millions d’années. vidéo fr http://www.vilistia.info/uranium-appauvri-en-irak-des-generations-detruites-pour-des-millions-d-a84262890 


- Nouvelle future poudrière, la Jordanie surtout peuplée avec réfugiés syriens. Base militaire US pr protéger Golan Israël http://french.ruvr.ru/2013_04_20/La-Jordanie-pourrait-se-retrouver-impliquee-dans-le-conflit-syrien/ 

 

- "Des citoyens kirghizes sont recrutés pour combattre en Syrie", terrorisme http://goo.gl/d2hBH  

 

- CSOJ Israël signataire du TNP possède jusqu'à 300 ogives Nucléaires, et ose faire la MORALE à l'Iran  http://lesmoutonsenrages.fr/2012/03/07/israel-possederait-200-a-300-ogives-nucleaires-experts/ 


- La Jordanie pourrait se retrouver impliquée dans le conflit syrien http://0z.fr/2a08v

 

- Washington double son aide militaire «défensive» à la rébellion syrienne http://rfi.my/hCTwfz 

 

- ALERTE Israël inocule aux détenus palestiniens des maladies incurables (cancers etc) http://www.oulala.info/asides/israel-inocule-des-virus-mortels-aux-prisonniers-palestiniens/ 

- Pourquoi le messianisme juif change Israël et le conflit au Proche Orient:

http://www.radioorient.com/live/?tab=podcast&id=303


-   Qatar assassin de la Syrie pour le compte de l' OTAN, s'occupe aussi de la Palestine: Le plan pour l'enterrer = http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/254979-le-qatar-enterre-la-palestine 

 

- Les forces tunisiennes dépassées par l'émergence d'une guérilla islamiste http://ow.ly/kDxHB  

 

- Honteuse France alliée aux criminels du Qatar pour que la Syrie soit comme l'Irak ! Réseau d'armement franco-qatari : http://allainjules.com/2013/04/28/video-syrie-la-colere-saine-de-bachar-al-jaafari-delegue-permanent-de-la-syrie-aupres-des-nations-unies/ 

 

- Jordanie-Israël : "corridors aériens" contre "corridors commerciaux"!: IRIB-C’est toute honte bue que le roi d... http://bit.ly/18qeNFx

 

 

 

Bientôt la guerre contre l'Iran, cet été ?

Sur Juif.org

"L'Iran a dépassé la ligne rouge"

23 Avril 2013 - Juif.org
"L'Iran a dépassé la ligne rouge" - © Juif.org

 

L'ancien chef du renseignement militaire, le major général (de réserve) Amos Yadlin, a déclaré mardi que "l'Iran a déjà franchi la nouvelle ligne rouge d'Israël" concernant le développement d'armes nucléaires.

Yadlin, actuellement directeur de l'institut des études de sécurité nationale (INSS), a déclaré que durant l'été, l'Iran atteindra une distance d'un ou deux mois entre la décision de la construire et la bombe nucléaire. Autrement dit, l'Iran sera en mesure de construire une bombe nucléaire en un mois ou deux si il le décidait.

"Il s'agit d'une percée révolutionnaire qui rendra très difficile d'arrêter l'Iran, quand il décidera de construire une bombe."

"La nouvelle ligne rouge d'Israël, une définition problématique en soi, permet à l'Iran de construire une large infrastructure nucléaire sans franchir la ligne," a-t-il expliqué. "Elle permet d'autres activités nucléaires, qui ne figurent pas dans la ligne rouge, et permet d'atteindre un mauvais accord, même sans franchir la ligne qui a été tracée."

Yadlin a dit que sans "un changement radical" des pressions sur l'Iran, la dictature islamique va continuer à "acheter du temps" et élargir son programme nucléaire. Pour que l'Iran signe un accord, a-t-il dit, il doit y avoir un prix pour ne pas le faire.

Les négociations peuvent réussir, a-t-il ajouté, si les Etats-Unis créent une option militaire crédible.

 

Ligne Rouge ou Feu Vert ?

http://www.jforum.fr/forum/israel/article/iran-ligne-rouge-ou-feu-vert

vendredi 26 avril 2013,

 

L’ancien chef des renseignements militaires, le général Amos Yadlin, a affirmé lors d’une conférence à l’Institut de recherche sur la sécurité nationale, que l’Iran franchirait dès l’été prochain, la ligne rouge tracée par le Premier Ministre israélien lors de la dernière assemblée générale de l’ONU.

Depuis le début de l’année, les Iraniens ont enrichi une quantité d’uranium suffisante pour concevoir six bombes nucléaires, s’ajoutant à celle de l’année précédente, permettant le développement de quatre ogives.

"Le programme de développement nucléaire iranien se poursuit et personne ne l’arrête" a déclaré Amos Yadlin en rappelant qu’Israël avait repoussé sa date limite pour une intervention militaire, afin de permettre aux Américains de négocier avec Téhéran. Les Etats-Unis souhaitent continuer leur action par les voies diplomatiques, mais ils risquent de devoir rapidement changer cette stratégie s’ils veulent respecter la parole de Barack Obama de ne pas accepter la présence d’une bombe atomique en Iran.

Il ne reste que quelques semaines à la Maison Blanche pour obtenir un retrait du programme de développement, même si selon les experts israéliens, le point de non-retour est déjà dépassé. La dernière chance se trouve, semble-t-il, dans le résultat des élections qui vont se dérouler en Iran au mois de juin.

Le nouveau gouvernement qui émergera de ce scrutin devra prendre une décision majeure, c’est-à-dire celle de transformer l’uranium en arme atomique ou pas. Il ne reste que deux mois à la diplomatie occidentale pour obtenir un retournement peu probable de la politique iranienne en la matière. Il est bien difficile de connaitre les tendances de l’opinion iranienne, d’autant que le choix ne doit se faire qu’entre des ayatollahs et des ayatollahs.

Les rumeurs évoquent une forte baisse de popularité d’Ahmadinedjad, considéré comme le principal responsable de la situation économique et sociale difficile que vivent les habitants de ce pays, où se trouvent des richesses naturelles importantes.

Le pouvoir en place a isolé l’Iran, entrainant de graves séquelles pour la population. Les Américains et l’Europe espèrent avoir un partenaire plus conciliant après le vote du mois de juin. Selon le général Yadlin, à cette date, l’Iran sera en mesure de produire une ogive nucléaire en deux mois maximum. C’est dans cette courte période qu’Israël devra décider d’une opération, malgré deux obstacles de taille : le premier est le manque de légitimité d’une telle action sur le plan international et le second la complexité d’une attaque sur un réseau à la fois très étendu et muni d’importants moyens de défense.

Si l’on en croit le chef d’état-major israélien, Benny Gantz, Israël est en mesure de mener une attaque, mais il est évident qu’elle ne peut se réaliser sans un soutien logistique des Etats-Unis, voire d’autres pays de la région.

Mais comme le prétend ce vieux proverbe persan : "mieux vaut avoir des douleurs que des remords".

 

Michaël Bar-Zvi

Chronique du 25 avril 2013

Tet Vav be Yaar 5773

 

 

.

Guerres,bruits de guerres,prix du pétrole en hausse et chaos économique: Pourquoi tout en même temps?

 

. §

.

Monsanto propriétaire de la plus grande armée privée du monde 

Contrairement à une idée reçue, ce n'est pas le pétrole qui a conduit à la guerre contre l'Irak, mais Israël et son lobby

Ce n'est pas le pétrole qui a conduit à la guerre contre l'Irak [Silvia ...


vidéo Syrie/Algérie sur l’agenda du chaos - guerre imminente - par JM Vernochet http://www.agoravox.tv/actualites/international/article/syrie-algerie-sur-l-agenda-du-39007 

 

 

.

Je prépare plusieurs vidéos, l'une sur le terrorisme

 

 

 

 

 

 

Score des attaques :

Iran : 0 - USA : 51.

 

http://www.europalestine.com/spip.php?article7533

 

 

.

 

Le Secrétaire à la Défense HAGEL parle d'une confrontation armée américaine contre l' IRAN apres la présidentielle iranienne

 

Suivez toute mon actualité,

et la désinformation, à chaud ici :

https://twitter.com/rsistons


.

 

 

Ce que j'aime

http://teemix.aufeminin.com/album/see_227113_80/Ce-que-j-aime.html

 

L'horreur mondialiste

Par Chantal Dupille

12 avril 2013

 

Les Médias sont vraiment les pires ennemis des peuples : Non contents de désinformer, de censurer, de faire de la propagande pour les guerres néo-coloniales, ils ont pour fonction, aussi, de plaider pour les mesures du Nouvel Ordre Mondial dont les peuples ne veulent pas : En les faisant passer pour nécessaires, incontournables, inéluctables.

Ainsi, dans son C dans l'Air du 11 avril 2004, Calvi-Krettly le sayan au service du Nouvel Ordre Mondial, aborde la question de la réforme des collectivités territoriales, "Dégraisser le millefeuille". On connaissait le mot dégraissage, vraie insulte au genre humain : "Dégraisser dans les entreprises", autrement dit, ôter l'emploi du travailleur, c'est-à-dire les moyens de subsistance, donc de vivre.

Nous pouvons être reconnaissants envers les Alsaciens ; Par référendum, le 7 avril 2013, ils ont refusé de fusionner leur région et leurs 2 départements en une seule collectivité territoriale : Les Alsaciens ont refusé d'être les cobayes d'une expérimentation préfigurant le démembrement de la République. Voilà qui va compliquer la vie du Gouvernement Hollande qui, tout en promettant le changement aux Français, continue la politique de Nicolas Sarkozy et même l'aggrave.

De quoi s'agit-il ? Voyons ce qu'il est dit sur C dans l'Air du 11 avril 2013.

D'ici 2015, Hollande veut un "chèque de simplification" pour économiser 2 milliards. Pour lui, comme pour tous les mondialistes et contrairement au changement promis, il faut lutter contre les gaspillages de l'argent public dans les communes, les mairies, les conseils généraux, etc. Pendant des siècles, tout cela fonctionnait, mais maintenant, on découvre que tout coûte trop cher. Idéalement, tout doit être supprimé... ou privatisé ! "Ce sont des mesures de bon sens", "il s'agit de remettre de l'ordre !" L'Ordre du Nouvel Ordre Mondial, sans doute !

Et donc, dans l'Europe des régions - et non des Etats, des pays - , la Région doit centraliser les compétences. Le rêve des européistes-mondialistes ? Avoir un guichet unique. Quelle économie ! On "dégraisse" les employés, les fonctionnaires. Et tant pis s'ils n'apprécient pas d'être sur le carreau ! Avec les invités de C dans l'Air, tous d'accord, les structures financées par le secteur public coûtent cher et il faut dégraisser, dégraisser, dégraisser grâce à l'inter-communalité... c'est le prix de l'efficacité, enfin. Vraiment ?

Et sur le plateau de C dans l'Air, même l'invité d'Alternatives Economiques, même le socialo de service, défendent la réforme souhaitée par le Nouvel Ordre Mondial relayée, plaidée par les médias voyous. Commençons par supprimer le Sénat, les préfets, les sous-préfets, les départements, les Conseils généraux, etc. A qui le tour ? Un jour, les populations privées d'emploi et de structures seront-elles acculées à se regrouper dans les mégapoles... pour être finalement mieux anéanties ? C'est Bruxelles (télécommandée par les Usraéliens), de toutes façons, qui impose tout. Et tant pis pour l'identité des pays, des territoires, et... les conditions de vie des habitants, sacrifiés au monstre mondialiste, car départements, communes, mairies, services publics, secteur social, Droit du Travail ... tout coûte trop cher, et doit donc être rapidement détricoté avant que les peuples n'ouvrent les yeux sur ce qui les attend.  

Tout ce qui était possible avant, ne le sera plus dans nos sociétés "modernes". Pardi ! Aujourd'hui, seule prime la gestion, l'"efficacité", le rendement, la rentabilité, le profit, la "modernité"de plus en plus synonyme de barbarie. Les banquiers ont besoin de remplir toujours plus leurs coffre-forts, quelles que soient les conséquences pour l'humanité prisonnière de leurs fourches caudines !

Ecoutons les intervenants de C dans l'Air ; Agnès Verdier-Molinié est la plus mondialiste, la plus radicale, elle est donc la très bienvenue sur C dans l'Air : "Même dans les toutes petites communes, il y a une école, un hôtel, etc. Tout pourrait être regroupé". Bonjour la désertification des territoires ! Le but est-il donc de regrouper les habitants dans des mégapoles inhumaines ?  "En 2050, 75 % des habitants vivront dans des grandes villes". Sans emploi, à végéter, à sombrer dans le désespoir et la délinquance dument réprimée ? En cas de difficultés d'approvisionnements, de pénuries, de guerres même, les citadins sans ravitaillement seront-ils condamnées à mourir ou au cannibalisme ? La ruralité doit-elle impitoyablement disparaître au profit de métropoles gigantesques et déshumanisées ?  Et dans la foulée, le gouvernement "socialiste" qui avait promis le changement mobilise toute son énergie pour moderniser la fonction publique - le débat est d'ailleurs lancé. Débats dont on ne tiendra pas compte, d'ailleurs, car les décisions, en définitive, sont imposées de Bruxelles, et la France est montrée du doigt avec son art de vivre. C'est pour la dompter, l'aligner, que les mondialistes envoient des Sarkozy, des Hollande, des Valls, des Copé... entièrement au service du "paradis" mortifère du Nouvel Ordre Mondial.

Alors, on nous annonce que les habitants auront le priviège de faire partie d'un ensemble plus grand, pour bénéficier de meilleurs services. Mais la jeune mère qui doit faire cinquante kms pour atteindre une clinique plus perfectionnée, perdra peut-être son enfant, ou la vie, avant d'atteindre sa destination. Les couples en rupture devront parcourir des dizaines de kms pour arriver au Tribunal qui leur annoncera peut-être que la séance est reportée. Et la vieille dame devra gaspiller ses dernières forces pour bénéfcier d'un service public... monumental, mais froid, glacé, loin des siens !    

Quels emplois auront donc les habitants, quand tout sur place sera supprimé ? Seront-ils astreints, au mieux, à se délocaliser, au détriment de leur vie familiale et de leurs projets ? Et qui financera le coût des déplacements des populations pour travailler ou pour atteindre un service public ? Ce monde-là sera-t-il encore viable ? Ou les habitants deviendront-ils comme les futurs retraités dont parle Jacques Attali, "inutiles, superflus, coûteux" - et donc à éliminer au plus vite ? On sent bien que pas à pas, c'est une société orwellienne qu'on nous prépare.  

Faut-il croire les intervenants de C dans l'Air lorsqu'ils disent que les communes réclament l' "inter-communalité" ? L'Administration française aurait trop de "méandres", elle serait trop lourde, trop complexe, "au détriment de la croissance". Et pour créer une entreprise, il faudrait subir un vrai parcours de combattant, toute une paperasserie inutile et coûteuse. Les structures à tous les niveaux, de la commune, du département, du Conseil général, ça suffit ! Vive la rentabilité, la centralisation... Au fait, qu'est devenue la décentralisation rêvée par le Gl de Gaulle ?

 La France attachée à son identité, à son modèle propre de développement,  se retrouve donc en position d'accusée par rapport aux autres Etats européens docilement alignés; "elle a dérivé, elle a multiplié les dépenses inutiles, les structures pesantes comme le Conseil général". C'est pire que dans les autres pays !  Et pourtant tout le monde serait paraît-il d'accord pour "alléger le millefeuille, le réduire, le dégraisser". Qu'en pensent les Alsaciens, qui ont dit non, et qui expriment en définitive si bien l'opinion française ?  Maintenant, ils vont poser problème aux Gouvernements mondialistes UMPS. On a vu ce qui arrive dans ces cas-là : On fait revoter, ou bien on ne tient pas compte du vote (coup d'Etat de Sarkozy avec le Traité européen imposé contre l'avis des Français),  à moins que comme Calvi le lance à la fin de son faux débat scélérat (sans attendre de réponse, bonjour la démocratie !), "Pourquoi un référendum, d'ailleurs coûteux en temps de crise, si c'est refusé ? Pourquoi vouloir à tous prix demander son avis à la population si c'est refusé ? Il suffit de faire". Après tout, comme le dira aussi un participant, impossible de réformer, il faudrait une Thatcher afin de tout imposer par la force !

En agissant ainsi, le sayan Calvi-Krettly annonce le Nouvel Ordre Mondial totalitaire qui sera bientôt imposé de gré ou de force aux populations via des Valls, des Sarkozy ou des Copé. L'idée de se passer de l'avis des peuples est-elle un ballon d'essai pour voir si nous réagissons, la préfiguration de ce qui nous attend bientôt ? Réalise-t-on l'horreur en gestation ?

 

Affiche "Soleil vert"

 

Et le Nouvel Ordre Mondial avance à grand pas sur tous les plans : Suppression des frontières, imposition d'une langue technique devenant unique, monnaie et Marché uniques, etc comme les Régions, l'OTAN et ses guerres iniques, le Mariage pour personne, un jour, puisque tout s'enchaînera : De la procréation médicalement assistée à la procréation scientifique avec des hommes et des femmes tendant vers un modèle unique, asexué, auquel nous prépare le pire valet du Nouvel Ordre Mondial, le sinistre Pujada, en nous inondant de reportages sur la société du futur, avec des Caroline Fourest ni homme ni femme, au genre indéterminé : Reportages sur la mode unisexe, sur les emplois interchangeables comme pour l'homme sage-femme, ou encore ce 11 avril 2013, un reportage sur "les papas poules", vivant à la maison avec leurs enfants pendant que Madame travaille à l'extérieur. Et pour aboutir à quoi, David Pujada ? Osez le dire ! Pour dériver vers une société d'essence talmudique, avec une race supérieure, et le rebut d'une humanité robotisée, aux ordres, servile, se contentant du pain et des jeux, comme du temps de Néron. Société cauchemardesque où les individus sans sexe déterminé (le fameux genre unique) seront des pions délocalisables à souhait, taillables et corvéables à merci, robotisés, n'ayant plus à procréer car la Science s'en chargera : En programmant des individus de qualité supérieure, et des sous-individus à réduire en esclavage, à la merci des premiers. 

Et d'ailleurs, tout, peu à peu, est robotisé. Imaginons demain : Le Télé-travail, le Télé-enseignement, les centres commerciaux automatisés (et gardés par des cerbères) comme de plus en plus les banques, etc, etc, ainsi partout des boîtes vocales, des messages impersonnels, des machines qui remplacent les hommes... Bienvenue dans l'enfer du Nouvel Ordre Mondial ! 

Et avec les territoires, les pays, les individus qui peu à peu perdent leur identité, se modèle la société voulue par les mondialistes. Au parfum de Soleil Vert, comme je l'annonce depuis des années...

Il nous reste peu de temps pour réagir. Sinon, demain, il sera trop tard. On ne pourra plus revenir en arrière...    

 

Chantal Dupille  

http://chantaldupille.over-blog.com

 

TAGS : Collectivités territoriales, Nouvel Ordre Mondial, déshumanisation, robotisation, mégapoles, Soleil Vert, Orwell,  C dans l'Air, UMPS, FR2 

 

     ND-072-OR1-SOLEIL-VERT.JPG 

 

Un texte assorti d'une pétition. Un cri de colère d'un ex gouverneur américain. Une vidéo qui nous montre le monde effrayant qu'on nous impose. 3 voix différentes pour une même réalité : Un monde qui souffre et qui va droit dans le mur à cause de la cupidité maladive de l'Elite mafieuse qui s'est octroyée tous les pouvoirs. A lire, à écouter, à méditer.. La connaissance précède l'action. Chantal Dupille

 

Ralliement des Résistants

Créé par vincent pujol

Exigences du Peuple Souverain de : …FRANCE… Nous, citoyennes et citoyens du Peuple Souverain de ….France…., n’admettons pas plus longtemps la dépendance monétaire qui nous est imposée vis à vis des banquiers internationaux, par le biais de notre Etat corrompu ! Nous n’admettons pas la dépendance qui nous est imposée vis à vis des lobbies criminels de la haute finance, de l’industrie et de la technologie, par le biais de notre Etat corrompu, sur tout ce qui a trait à notre vie en société ! Nous n’admettons pas plus longtemps le sacrifice : - de nos Valeurs Humaines et Morales, - de nos besoins vitaux élémentaires, - de nos Droits Elémentaires, - de notre qualité de Vie, - de la Paix, - de notre Environnement - de la Planète, que nous sommes censés partager avec les autres espèces… …au profit des banquiers internationaux, et de leurs cliques de lobbies d’une industrie et d’une technologie à vocation résolument criminelle et destructrice ! Nous n’admettons pas plus longtemps la trahison et l’imposture générales de nos institutions et de nos dirigeants corrompus ! Nous n’admettons pas plus longtemps l’usage monstrueux et inique fait des impôts qui nous sont indûment prélevés ! Nous n’admettons pas plus longtemps la prépondérance criminelle de notre système sociétal, entre manipulation de l’information, omerta et terrorisme d’Etat ! Nous n’admettons pas plus longtemps les violences de toutes natures commises de façon organisée sur les plus vulnérables, au sein de notre société et dans le monde entier, par des réseaux criminels de tous acabits protégés par nos dirigeants corrompus ! Nous refusons le cauchemar qui nous menace nous, et nos générations futures ! Nous-nous opposons au Nouvel Ordre Mondial ! (..)        

 

http://www.navyseals.com/files/jesse-ventura.jpg

 

Lettre de Jesse Ventura à la classe dirigeante

La lettre de Jesse Ventura (ex gouverneur US) que vous ne trouverez pas dans les Médias

 

Vous contrôlez notre monde. Vous avez empoisonné l’air que nous respirons, contaminé l’eau que nous buvons, exigé des droits sur la nourriture que nous prenons.

Nous nous sommes battus dans vos guerres, nous avons perdu la vie pour vos causes, nous avons sacrifié nos libertés pour vous protéger. Vous avez dilapidé notre épargne, détruit la classe moyenne et vous avez utilisé nos impôts pour renflouer votre insatiable cupidité. Nous sommes les esclaves de vos sociétés, les zombies de vos dictats, les serviteurs de votre décadence.

Vous avez volé nos élections, assassiné nos leaders, aboli nos droits fondamentaux d’êtres humains. C’est vous qui possédez nos biens, qui avez délocalisé nos emplois, détruit nos syndicats. Vous avez profité des désastres, déstabilisé nos monnaies et alourdi le coût de la vie.

Vous avez monopolisé notre liberté, vous avez démoli notre éducation et avez pratiquement éteint la flamme de nos vies. Nous sommes blessés… nous sommes ensanglantés, mais nous n’avons plus le temps de saigner.

Nous allons mettre les géants à genoux et vous allez assister à notre révolution !

Sincèrement vôtre : Les serfs

 

Soleil Vert 4tet Soirée Live Jazz Soul Groove

 

Le monde qu'on nous impose

Le monde que nous devons refuser

Cliquer sur le lien, la vidéo apparaît aussitôt !

Le contrat vous le signez chaque matin - Vidéo Dailymotion  

 

 

(..) Alors certains Etats peuvent être tentés par ce qui n'est rien d'autre qu'un glissement vers un fachisme larvé. Hitler est arrivé au pouvoir démocratiquement, en dénonçant la corruption et l'inefficacité de la démocratie en Allemagne. En échange d'un plein emploi, orienté très efficacement vers l'industrie de guerre, les Allemands ont fini par lui donner carte blanche (..) .  

 

Le pays est livré de plus en plus au libéralisme sauvage, avec des politiques à courte vue, axées sur des profits rapides et une paupérisation accélérée, une fracture sociale accrue sous couvert de "modernisation". Il n'est plus géré mais mis à sac, livré "aux lois du marché et de la concurrence". (..).

 

http://www.jp-petit.org/Presse/peau_condamnes_a_mort.htm

 

 

En route vers la 3ème Guerre Mondiale

Posted: 12 Apr 2013 03:16 PM PDT

 

 
Ce qui suit est une vidéo tout à fait instructive sur la perspective d'une Troisième Guerre Mondiale et les forces qui sont à l’œuvre dans l'ombre. Cette vidéo est tellement riche qu'il semblait nécessaire d'en réaliser la transcription et de sourcer au maximum les affirmations qui y sont mentionnées. C'est entre autre l'objet de cet article qui espérons-le permettra d'éveiller le plus de consciences possibles...
 
Vidéo vers la 3 e guerre mondiale,
ou ici :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jVN2cy_rEAA#!

 

Pourquoi les États-Unis ont-ils attaqué la Libye [1], l'Irak [2], l'Afghanistan [3] et le Yémen [4] ?
Pourquoi les agents américains participent-ils à la déstabilisation de la Syrie [5] ?
Et pourquoi le gouvernement américain cherche-t-il tant à détruire l'Iran, en dépit du fait que l'Iran n'a attaqué aucun pays depuis 1798 [6] ?
Qui sera le prochain ? Vers quoi allons-nous ?
 
Quand vous regardez la trajectoire vers laquelle nous nous dirigeons, cela est incompréhensible si vous vous basez sur ce que l'on vous a enseigné à l'école. Et cela n'a absolument aucun sens si vous fondez votre vision du monde sur la propagande que les médias dominants tentent de faire passer pour de l'information. Mais c'est parfaitement sensé une fois que vous connaissez les réelles motivations des pouvoirs en place. Pour comprendre ces motivations, nous devons d'abord regarder l'Histoire.
 
En 1945, l'accord de Bretton Woods a fait du dollar la monnaie de la Réserve Mondiale [7], ce qui revenait à libeller en dollars les produits internationaux. Cet accord, qui donne aux Etats-Unis un avantage financier, a été établi à condition que l'argent puisse être convertible en or, au taux constant de 35$ l'once. Les États-Unis ont promis de ne pas imprimer beaucoup d'argent, mais il ne s'agissait que d'un accord verbal, puisque la FED a refusé de permettre toute vérification ou surveillance de son processus d'impression.
 
Au cours des années ayant précédé les années 70, les dépenses de la guerre du Vietnam [8] ont fait prendre conscience à de nombreux pays que les États-Unis ont imprimé beaucoup plus d'argent qu'ils n'en avaient en or. Ils ont donc commencé à réclamer de l'or en retour. Évidemment, cela a déclenché une baisse rapide de la valeur du dollar.
 
La situation a atteint son paroxysme en 1971, lorsque la France a tenté de retirer ce qu'elle possédait en or, et que Nixon a refusé [9].
 
Le 15 août 1971, il prononça le discours suivant : "J'ai chargé le Secrétaire au Trésor de prendre les mesures nécessaires pour défendre le dollar contre les spéculateurs. J'ai chargé le Secrétaire Connally de suspendre temporairement la convertibilité du dollar en or ou les autres actifs en réserve, sauf pour des sommes et conditions jugées dans l'intérêt de la stabilité monétaire ainsi que pour les meilleurs intérêts des États-Unis."
 
Ce n'était évidemment pas une suspension temporaire comme il le prétendait, mais un changement permanent, et pour le reste du monde qui avait confié aux États-Unis son or, il s'agissait purement et simplement d'un vol.
 
En 1973, le Président Nixon demanda au roi Faysal d'Arabie Saoudite de n'accepter les paiements pour le pétrole qu'en dollar et d'investir les profits dans les bons du Trésor et les billets américains [10]. En échange, Nixon garantissait une protection militaire des champs de pétrole saoudiens. L'offre a été étendue à l'ensemble des pays clefs producteurs de pétrole dans le monde, et en 1975, tous les membres de l'OPEP ont accepté de ne vendre leur pétrole qu'en dollars américains [11].
 
Le mouvement consistant à détacher le dollar de sa parité-or en le rattachant au pétrole étranger, ce qui a instantanément forcé tous les pays importateurs de pétrole du monde à maintenir un approvisionnement constant de billets de la Réserve Fédérale. Et pour avoir ce papier vert, ils doivent envoyer des biens physiques à l'Amérique. Voici comment les pétrodollars sont nés.
Les billets s'en allaient et tout ce dont les États-Unis avaient besoin arrivait. C'est ainsi que les États-Unis sont devenus très très riches. Ce fût la plus grande escroquerie financière de l'Histoire.
 
La course à l'armement de la Guerre Froide était un jeu de Poker. Les dépenses militaires étaient les jetons et les États-Unis avaient un approvisionnement en jetons infini.
 
Avec les pétrodollars à leur actif, ils ont réussi à faire monter les enchères de plus en plus haut, et dépenser plus que tous les autres pays du monde, jusqu'à ce que finalement les dépenses militaires américaines dépassent celles de toutes les nations du monde réunies [12].
 
L'Union Soviétique, n'a jamais eu la moindre chance. L'effondrement du bloc communiste en 1991 [13] a éliminé le dernier adversaire de taille face à la puissance militaire américaine. Les États-Unis étaient désormais une superpuissance incontestée, sans rival.
 
Beaucoup espéraient que cela marquerait le début d'une nouvelle ère de paix et de stabilité. Malheureusement, ceux au sommet avaient d'autres idées. La même année, les États-Unis ont envahi l'Irak, lors de la première guerre du Golfe [14].
 
Et après avoir anéanti l'armée irakienne et détruit leurs infrastructures, dont des stations d'épuration et des hôpitaux, des sanctions paralysantes ont été imposées, lesquelles empêchaient aux infrastructures d'être reconstruites. Ces sanctions qui ont été initiées par Bush père et soutenues tout au long par l'administration Clinton, ont duré plus d'une décennie. Et on estime qu'elles ont tué plus de 500 000 enfants. L'administration Clinton était parfaitement au courant de ces chiffres [15].
 
[Journaliste à Madeleine Albright] : Nous avons entendu dire qu'un demi-million d'enfants sont morts... c'est plus que les enfants morts à Hiroshima. Cela en valait-il le prix ?
[Madeleine Albright] : Je pense que c'était un choix très difficile, mais nous pensons que cela en valait la peine.

 

Mme Albright, qu'est-ce qui vaut la peine de tuer 500 000 enfants ?
En novembre 2000, l'Irak a commencé à vendre son pétrole exclusivement en euros [16]. Il s'agissait d'une attaque directe contre le dollar et envers la domination financière américaine, et cela n'allait pas être toléré.
En réponse, le gouvernement américain avec l'aide des médias dominants, a commencé à mettre en place une campagne de propagande massive affirmant que l'Irak possédait des armes de destruction massive et qu'elle avait l'intention de les utiliser [17].
En 2003, les États-Unis ont envahi l'Irak, et une fois qu'ils eurent pris le contrôle du pays, les ventes de pétrole ont été de nouveau adossées au dollar [18]. Ceci est particulièrement remarquable car revenir au dollar entraînait une perte de 15 à 20% sur les revenus en raison de la valeur élevée de l'euro. Cela n'a aucun sens, sauf si vous prenez en compte les pétrodollars.
[General Wesley Clark] : Alors je suis revenu le voir quelques semaines plus tard, et à ce moment-là, nous bombardions l'Afghanistan. J'ai demandé : "Prévoyons-nous toujours d'aller en guerre contre l'Irak ?". Il a dit : "Oh, c'est pire que ça." Il s'est baissé et a pris un document rangé au bas de son bureau, et il a dit : "Je viens de récupérer ça d'en haut" ; l'équivalent aujourd'hui du bureau du Secrétaire à la Défense. "Il s'agit d'un mémo qui décrit comment nous allons détruire 7 pays en 5 ans, en commençant par l'Irak, puis la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan, et en finissant avec l'Iran."

 

Jetons un coup d’œil sur les événements de la dernière décennie et voyons si nous pouvons en tirer un modèle. En Libye, Khadafi était en plein processus d'organisation d'un bloc de pays africains visant à créer une monnaie basée sur l'or appelée le Dinar [19], qu'ils souhaitaient utiliser pour remplacer le Dollar dans cette région.
 
Les forces américaines et l'OTAN ont déstabilisé puis renversé le gouvernement libyen en 2011, et après avoir pris le contrôle de la région, les États-Unis ont armé les rebelles, exécuté Khadafi, et immédiatement mis en place la Banque Centrale Libyenne [20].
 
L’Iran mène depuis un certain temps une campagne active visant à mettre fin aux ventes de pétrole en dollar [21]. Et l'Iran a récemment passé des accords afin de commencer à vendre son pétrole contre de l'or [22].
 
En réponse, le gouvernement américain avec l'aide des médias dominants a tenté de créer un soutien international pour encourager des attaques militaires sous le prétexte d'empêcher l'Iran de construire une arme nucléaire [23]. En attendant, ils ont mis en place des sanctions visant à provoquer un effondrement économique de l'Iran [24].
 
La Syrie est le plus proche allié de l'Iran et ils sont liés par des accords de défense mutuelle [25]. Le pays est actuellement en train d'être déstabilisé avec l'aide secrète de l'OTAN [26]. Et si la Russie et la Chine ont mis en garde les États-Unis de ne pas se lancer dans cette aventure [27], la Maison Blanche à quant à elle fait des déclarations au cours des derniers mois indiquant qu'elle envisage une intervention militaire [28].
 
Il est évident que l'on ne réalise pas ce qu'une intervention militaire en Syrie et en Iran signifie. La conclusion de tout ceci est évidente, tout comme pour l'Irak et la Libye. Les États-Unis travaillent activement pour créer le contexte qui leur donnera la couverture diplomatique pour faire ce qu'ils ont déjà prévu de faire.
 
Le motif de ces invasions et actions clandestines devient clair lorsqu'on les regarde dans leur contexte global. Ceux qui contrôlent les États-Unis comprennent que si quelques pays commencent à vendre leur pétrole dans une autre monnaie, cela déclenchera un effet domino, et le dollar s'effondrera. Ils ont conscience du fait qu'il n'y a absolument rien d'autre qui maintienne la valeur du dollar en ce moment, et le reste du monde aussi.
 
Mais plutôt que d'accepter le fait que le dollar se rapproche de la fin, les pouvoirs en place ont mis en œuvre une manœuvre bien réfléchie. Ils ont décidé d'utiliser la force brute de l'Armée US pour écraser toute résistance au Moyen-Orient et en Afrique.
 
Le dinar à lui seul serait suffisamment nuisible, mais ce que vous devez comprendre, c'est que cela ne va pas se terminer avec l'Iran. La Chine et la Russie ont déclaré publiquement dans des termes sans équivoques, qu'ils ne toléreront pas une attaque contre l'Iran ou la Syrie. L'Iran est l'un de leurs principaux alliés et l'un des derniers producteurs de pétrole indépendants dans la région.
 
Et ils ont conscience que si l'Iran s'effondre, alors ils n'auront aucun autre moyen d'échapper à la valeur du dollar que de mener la guerre. Et pourtant, les États-Unis poussent à cela en dépit des mises en garde.
 
Ce que nous voyons ici, c'est une trajectoire qui mène tout droit à l'impensable. C'est une trajectoire qui a été cartographiée il y a des années en ayant conscience des conséquences humaines que cela implique.
 
Mais qui sont ceux qui nous mènent dans le mur ?
Quel genre de psychopathe est prêt à déclencher un conflit mondial qui entraînerait des millions de morts juste pour protéger la valeur d'une monnaie papier ?
 
Évidemment, ce n'est pas le Président. La décision d'envahir la Libye, la Syrie ou l'Iran, a été prise des années avant qu'Obama soit sous le feu des projecteurs. Et pourtant, il ne fait qu'exercer ses fonctions tout comme l'on fait les marionnettes qui l'ont précédé.
Alors, qui tire les ficelles ?
 
Bien souvent, la meilleure réponse se trouve dans une autre question : "Cui bono ?" [A qui cela profite ?]
 
Bien sûr, ceux qui ont le pouvoir d'imprimer le dollar à partir de rien ont le plus à perdre si le dollar s'effondre. Depuis 1913, ce pouvoir est détenu par la Réserve Fédérale. La FED est une entité privée détenue par un conglomérat des banques les plus puissantes au monde [29] et les hommes qui contrôlent ces banques sont ceux qui tirent les ficelles. Pour eux, c'est juste un jeu.
Votre vie ainsi que celle de ceux que vous aimez ne sont que des pions sur leur échiquier.
 
Et tel un enfant gâté de 4 ans qui jetterait l'échiquier au sol dès qu'il commence à perdre, les pouvoirs en place sont prêts à déclencher une 3ème guerre mondiale pour garder le contrôle sur le système financier mondial.
 
Rappelez-vous en lorsque les guerres s'étendront et s'accélèreront. Rappelez-vous en lorsque votre fils ou celui du voisin rentrera dans un cercueil couvert d'un drapeau. Rappelez-vous en lorsqu'ils pointeront du doigt le nouveau Ben Laden. Parce que ces aliénés qui dirigent ce spectacle iront aussi loin que vous le leur permettrez.
 
Alors, combien de temps nous reste-t-il ? J'entends ça constamment, mais c'est la mauvaise question. Demander combien de temps il nous reste est une posture passive. C'est l'attitude d'un prisonnier qui attend qu'on le sorte d'un fossé et qu'on lui tire une balle dans la tête.
 
Quelles sont nos chances ? Peut-on changer le cours des choses ? Mauvaise question encore ! Les chances n'ont plus d'importance. Si vous comprenez ce à quoi nous sommes confrontés, alors vous avez une responsabilité morale de faire tout ce qui est en votre pouvoir pour changer le cours des choses, sans regarder quelles sont nos chances. C'est seulement lorsque vous arrêtez de baser votre participation sur les chances de réussite que la réussite devient réellement possible.
Pour éradiquer la force maladive de ce projet financier et traîner ces cartels criminels en justice, nous n'avons pas d'autre choix qu'une révolution.
 
Le gouvernement ne va pas vous sauver car il est complètement infiltré et corrompu jusqu'à l'os. Compter sur lui pour trouver une solution est à ce stade totalement naïf.
 
Il y a 3 étapes pour mener une révolution, et celles-ci se suivent.
 
La phase 1 est déjà en cours. C'est la résistance idéologique. A ce stade, nous devons travailler activement pour réveiller le maximum de personnes possible, à propos de ce qui est en train de se passer, et ce vers quoi nous nous dirigeons. Toutes les révolutions débutent par des bouleversements dans les mentalités, et aucune autre résistance significative n'est possible sans cela.
 
Le succès à cette étape du "jeu" peut être mesuré par la contagion des idées. Lorsqu'une idée atteint une masse critique, elle se répand d'elle-même dans toute la société. Pour parvenir à cette contagion, nous avons besoin de plus de gens dans ce combat. Nous avons besoin de plus de personnes qui s'expriment, font des vidéos, des articles, propagent ces informations, à l'échelle nationale et internationale. Et nous avons surtout besoin d'atteindre la Police et l'Armée.
 
La phase 2 est la désobéissance civile plus connue sous le nom de résistance non-violente. A ce stade, vous déposez votre argent là où se trouve votre intérêt, ou plus précisément, vous retirez votre argent ainsi que votre obéissance envers le gouvernement, et vous faites tout ce qui est possible pour mettre l'Etat à l'arrêt. Pratiquée massivement, cette méthode à elle seule est souvent suffisante pour mettre un régime à genoux.
Si vous échouez à ce stade, alors la phase 3 est inévitable.
 
La phase 3, c'est la résistance physique directe. Elle est le dernier recours, et doit être écartée et retardée aussi longtemps que possible, et ne devra être invoquée qu'après que toutes les options auront été épuisées.
Il y a ceux qui parlent virilement et qui affirment qu'ils résisteront le moment venu, mais il y a ceux qui ne réalisent pas que si vous êtes inactifs pendant les 2 premières étapes et économisez vos efforts pour la dernière phase de résistance, alors vous échouerez.
Lorsqu'en Allemagne, les Nazis allaient de porte en porte, traînant les gens hors de leur maison, c'était à ce moment là qu'il fallait se battre physiquement. Mais en raison d'un manque de résistance idéologique et de désobéissance civile avant cela, même un soulèvement armé aurait probablement échoué à ce moment là.
Un soulèvement armé ne peut réussir que si les gens ont une attitude de résistance active. Et la résistance active n'est possible qu'après que leurs esprits se soient libérés de la propagande dominante. Si vous voulez vous battre, c'est maintenant ou jamais. Vous n'aurez pas d'autre chance plus tard. Les enjeux sont beaucoup plus importants qu'ils ne l'étaient durant l'Allemagne Nazi.
Si vous souhaitez vous impliquer, rédiger des articles, produire des vidéos, ou faire des interviews sur ces sujets ou si vous êtes un militant ayant besoin d'un site web allez sur www.naturalrightsfoundation.org


Source : www.NaturalRightsFoundation.org
Traduction et sous-titrage : www.lejournaldusiecle.com
Annotations : Kairos & Logos

[1] Guerre en Libye : la chronologie des événements (Le Monde)

[2] Guerre d'Irak : comment tout a commencé il y a dix ans (Le Figaro)


[3] Chronologie des événements en Afghanistan depuis 2001 (La Croix)


[4] Obama déclare la guerre à Al-Qaïda au Yémen (LCI)


[5] Pacte USA-Al Qaeda sur la Syrie, 5 000 djihadistes devraient participer au renversement d’al-Assad (Réseau Voltaire)


[6] The Wars of Iran


[7] Accords de Bretton Woods (Wikipédia)


[8] "Le coût direct de la guerre s'élève à 140 milliards de dollars et les coûts indirects sont évalués à 900 milliards." : guerre du Viêt-nam (L’Encyclopédie Canadienne)


[9] De Gaulle, l’or et le Dollar (Geopolintel)


[10] Petrodollar pumping US policy on Iran, backfire looms (Russia Today)


[11] A New American Century? Iraq and the hidden euro-dollar wars (Centre de recherche sur la mondialisation)


[12] Liste des pays par dépenses militaires (Wikipedia)


[13] La fin de l'URSS en décembre 1991: des jours qui ébranlèrent le monde (Le Point)


[14] Chronologie de la Guerre du Golfe 1990 - 1991 (Guerre du Golfe)


[15] Iraq Sanctions Kill Children, U.N. Reports (New-York Times)


[16] L'Irak va vendre son pétrole en euros (Le Parisien)


[17] Colin Powell : comment la CIA m'a trompé (Le Nouvel Observateur)


[18] Iraq returns to international oil market (Financial Times)


[19] The mystery of Gaddafi’s gold (Voice of Russia)


[20] Military Monetary Policy: Rebels Set Up Central Bank (CNBC)


[21] L'Iran et la Russie suppriment le dollar de leurs échanges commerciaux (Radio Francophone Iranienne)


[22] L'Iran vendra son pétrole contre de l'or, des monnaies locales et même par le troc (La Tribune)


[23] Four scenarios on Iran nuclear program (CNN)


[24] ‘Crippling’ U.S. Sanctions Aim to Topple Iran Regime, Mehr Says (Bloomberg)


[25] Iran and Syria confront US with defence pact (Guardian)


[26] Syrie : Regroupement de combattants étrangers aux frontières turque et jordanienne (Réseau Voltaire)


[27] La Chine et la Russie font rempart autour de la Syrie et l'Iran (Libération)


[28] Syrie: Obama évoque possible intervention militaire (Huffington Post)


[29] Les Secrets de la Réserve Fédérale de Eustace Mullin

Voir aussi :

Thierry Meyssan commente la situation en Syrie face à la poussée de l'Occident (vidéo)
.

.
Il y a cent ans, la France en Syrie.
Et aujourd'hui.
Une Syrie moderne et résistante.
Médias, ambassadeurs, colons...
Superbe article !

Place-des-omeyyades---Damas---Jullet-2011.jpg

Damas – manifestation d’union nationale contre les ingérences étrangères - 17 juillet 2011

 

Je comprends l’indignation de nos amis Syriens. Face à cette provocation coloniale, comme eux, j’aurais réquisitionné toutes les vieilles paires de chaussures de la famille pour les déverser sur les façades de ce qui s’apparente davantage à des tripots de comploteurs, des casernes de pompiers incendiaires, qu’à d’authentiques représentations diplomatiques..

 

 

« Saladin ! Réveille-toi ! Nous sommes revenus ! »

 

C’est en ces termes que le général Henri Gouraud, corseté dans sa morgue, essuyant la semelle de ses bottes sur la tombe de Saladin, lance ce défi lors de son entrée à Damas en 1919 à la tête du corps expéditionnaire français. (1)

 

General_Gouraud_1923.jpg

 

Général Henri Gouraud, le « Saigneur » de la Syrie (1919 – 1923)

 

La Diplomatie de l’Histrion
 

Posture histrionique tristement célèbre dans la région, évidemment totalement occultée en France, depuis nos livres scolaires jusqu’aux travaux académiques. (2) Ce représentant de la France était chargé d’assurer le mandat confié à notre pays par la SDN, ancêtre de l’ONU, sur la “Grande Syrie”. Dans le cadre du partage, entre “vainqueurs de la Grande Guerre”, des nations et richesses antérieurement sous tutelle ou administration de l’Empire Ottoman. Qui avait eu le tort de s’allier à l’Allemagne pendant la première guerre mondiale.

 

Saladin, Homme d’Etat hors du commun, organisateur méthodique, fulgurant stratège. Chevaleresque dans l’action, mais implacable face à la lâcheté. D’une immense générosité, mais intraitable à l’encontre des voleurs, corrompus et assassins. Le libérateur de Jérusalem, au XII° siècle. Après en avoir chassé la soldatesque européenne qui prétendait s’être installée en Palestine pour « libérer le tombeau du Christ », au grand désespoir des chrétiens d’Orient qui n’en avaient nul besoin…
 

C’était au Moyen-Age. Les Croisades. Le Vatican, l’OTAN de l’époque, avait pris l’habitude d’envoyer par vagues successives les armées de tous les pays d’Europe au Moyen-Orient, pour y piller, rançonner, spolier, s’y tailler fiefs, royaumes et colonies, sous les prétextes les plus vertueux et sanctificateurs. L’essentiel étant qu’en Europe ils ne se fassent pas la guerre.
 

Certainement, à armes égales, face à un Saladin vivant, qui écrasa l’armée des “croisés” à la bataille de Hattin (4 juillet 1187), le général Gouraud n’aurait rien perdu de son abyssale imbécillité, mais beaucoup de son arrogance…
 

Rien d’étonnant dans cette gesticulation, aussi stupide que grotesque, d’un général se considérant en pays conquis. Archétype des traîneurs de sabre, ganaches analphabètes de l’Histoire, générés, dégénérés devrait-on dire, régulièrement par des armées. Non pas “nationales”, au service du peuple, garantes de la souveraineté d’une nation. Mais, dans le dévoiement de leur vocation initiale, devenues des instruments au service d’intérêts privés bâtissant leurs rapides et colossales fortunes sur le mensonge des fausses valeurs, pour mieux dissimuler la réelle finalité de leurs objectifs : la spoliation des peuples et nations. Dans le temps, on osait parler du « parti colonial »…
 

A longueur de guerres coloniales surarmées, massacrant peuples sans défense, terrorisant populations innocentes, ce général était devenu mégalomaniaque comme beaucoup de ses pairs. A vaincre sans péril, on triomphe idiot. Boursouflé de l’indécrottable « habitus colonial » de notre inconscient collectif. Parmi ses faits d’armes : la sanglante répression, en 1912 au Maroc, du soulèvement de la ville de Fès contre le protectorat français.
 

Les allemands, qui n’étaient pas en reste sur ce plan, le surnommaient « einarmiger Draufgänger », le « manchot cinglé » (il avait perdu son bras droit aux Dardanelles, suite à une gangrène mal soignée). (3) Stupéfaits de le voir, jour après jour, multiplier les vagues d’assaut suicidaires des soldats français, placés sous son commandement, contre leurs rideaux de barbelés et de mitrailleuses sur le front français.
 

Se croyant au temps des croisades, formaté par les bains de sang des guerres coloniales et les tueries des combats de tranchées, le général Henri Gouraud devint ainsi le « Saigneur » de la Syrie, lors de son “proconsulat” de 1919 à 1923. Un des artisans les plus furieux du dépeçage de la Syrie : le plus gros morceau arraché étant le Liban et la Transjordanie. Dans les massacres, tortures, humiliations ; villages rasés, montagnes incendiées, charniers à profusion (4). Chars, aviation, bombardements navals. Toute la panoplie mortifère, dans le contentement de soi. Avec pour vecteur idéologique en guise de vision : un racisme anti-arabe, islamophobe, poussé à son paroxysme.
 

Inaugurant une trentaine d’années d’occupation française, l’implacable application de La Loi du Plus Fort, dans la sauvagerie d’une colonisation méprisante face au Peuple Syrien qui jamais ne l’accepta. Révoltes multiples, répressions sauvages. C’est ainsi qu’en 1945, le lendemain de l’armistice de la 2° guerre mondiale, la France tirait encore au canon sur la population de Damas :
 

« Le 29 mai 1945, après dix jours de manifestations ininterrompues, les Français, sous l'ordre du général Oliva-Roget bombardent Damas pendant 36 heures d'affilée. Les morts et les blessés se comptent par centaines. Une partie de la ville est détruite par ce bombardement dont le parlement syrien. » (5)

 

Il est vrai que l’encre à peine séchée de l’armistice du 8 mai 1945 avec l’Allemagne, la France tout juste libérée, nos Gouraud de l’époque couraient, fusaient dans tous les sens, pour « reprendre en main notre empire colonial » qui montrait quelques velléités d’indépendance. Ce furent des semaines et des mois d’atrocités depuis l’Indochine jusqu’au Cameroun, avec les sommets de l’horreur dans les tueries à Sétif en Algérie et à Madagascar. Des massacres de populations par dizaines de milliers. (6)

 

Le Peuple Syrien ne put échapper à cette folie répressive. Mais, quelle que soit son appartenance ethnique et religieuse, il a toujours résisté. La France ne l’a jamais supporté.  Et, cela continue …
 

L’équipée de notre ambassadeur en Syrie ces jours derniers, accompagnant l’ambassadeur américain dans la ville de Hama, pour “soutenir les manifestants contre le régime” me rappelle par son mépris affiché des devoirs et usages de la diplomatie, sans parler des lois élémentaires de l’hospitalité, la pantalonnade du général Gouraud. Sauf que la France de l’époque nourrissait la prétention d’élargir son “empire”…  Qu’importe ?...

 

Imaginons un instant en France, l’ambassadeur du Brésil accompagné de l’ambassadeur de Chine allant soutenir des manifestants à Marseille, par exemple. Leur voiture blindée escortée de nervis et casseurs, les poches bourrées de cash et d’armes fournis par leurs services. Ce serait vécu comme une ingérence dans les affaires intérieures de notre pays, fomentant une sédition armée, une guerre civile. Chacun de ces diplomates serait immédiatement déclaré « persona non grata », et vigoureusement expulsé dans la foulée. Avec en prime, des représailles sous une forme ou une autre…
 

Les Syriens ont réagi. Venant en masse jeter souliers et cailloux sur la façade des ambassades française et américaine. La propagande occidentale, véhiculée par les médias de la désinformation, parle « d’attaque » ; l’ONU allant jusqu’à « condamner les attaques contre les ambassades américaine et française en Syrie » :
 

« Des partisans du régime syrien ont attaqué lundi, pour la deuxième fois en trois jours, les ambassades américaine et française afin de protester contre la visite, à la fin de la semaine dernière, des ambassadeurs américain et français dans la ville rebelle de Hama (centre), théâtre de deux manifestations monstres contre le président Bachar Al-Assad ce mois-ci. » (7)

 

Relevons, au passage, les hyperboles de la propagande : « … des partisans du régime syrien… », « … ville rebelle …», « … deux manifestations monstres contre le président… », etc. Mensonger et ridicule.

 

Mais, « Paris hausse le ton » clament les agences de presse…
 

Je comprends l’indignation de nos amis Syriens. Face à cette provocation coloniale, comme eux, j’aurais réquisitionné toutes les vieilles paires de chaussures de la famille pour les déverser sur les façades de ce qui s’apparente davantage à des tripots de comploteurs, des casernes de pompiers incendiaires, qu’à d’authentiques représentations diplomatiques.

 

Place-des-omeyyades---Damas---Jullet-2011.jpg

Damas – manifestation d’union nationale contre les ingérences étrangères - 17 juillet 2011

 

 
Car, ce déplacement de diplomates accrédités dans le pays, cette “virée de voyous”, sont en soi un aveu, une signature. Celle de l’immixtion, l’implication, l’intervention, des pays occidentaux dans la déstabilisation par la sédition armée et la guerre civile, méticuleusement et de longue date organisées, d’un pays souverain. Loin de soutenir un mouvement démocratique.

 

Mais, je ne suis pas Syrien. Je suis français, limité et contraint, rageusement triste, à constater, une fois encore, l’état de la diplomatie de mon pays : en lambeaux. De la Chine au Mexique, de Cuba à l’Iran, en passant par pays arabes et africains, nos diplomates se comportent en crétins et freluquets.
 

Notre pays, notre diplomatie, nos forces armées, ravalés aujourd’hui à un rôle d’auxiliaire, de supplétif, au service d’intérêts étrangers. Exécutant ordres et instructions à la lettre, à la virgule, d’une politique extérieure élaborée dans les officines de l’Empire Washingtonien. Tels “nos ancêtres les gaulois”, fournissant richesses et escadrons de cavalerie gauloise à l’Empire Romain.

 

Obséquiosité zélée à l’égard d’un suzerain, servitude assumée… (8)

 

Bien sûr, se donner Bonne Conscience pour justifier sa participation à de basses œuvres est primordial. Tous nos médias et leurs affidés, les “jeteurs d’anathème patentés”, ne cessent dans le martèlement d’une propagande stalinienne de diaboliser le « régime syrien ». Les mêmes muets, dès lors qu’il s’agit de couvrir exactions, corruptions, des pires dictatures “pétromonarchiques” dans la région. Ou des crimes répétés contre le Peuple Palestinien.

 

Oubliant, tout aussi consciencieusement, les régimes tyranniques en Afrique protégés ou installés par nos forces armées, comme on l’a vu récemment en Côte d’Ivoire. Dissimulant les dynasties autocratiques, sinistrement burlesques et héréditaires de père en fils, des Bongo au Gabon ou des Eyadema au Togo, sur fond d’élections truquées. Il y aurait tant d’autres exemples…

 

Pour ceux qui voudraient sortir la tête du goudron de la désinformation déversée par nos "journalistes d’investigation-décrypteurs de l’information", "experts-charlatans", “politiciens vendus”, et autres polichinelles, sur la Syrie, je leur propose un livre fondamental :
 

“Quand la Syrie s’éveillera…”, de Richard Labévière et Talal El-Atrache. (9)

 

Publié cette année, agréable surprise tant le niveau de qualité de la production d'études géopolitiques françaises sur ce pays et sa région est traditionnellement “nul”, il présente l’avantage d’avoir été rédigé par deux véritables « connaisseurs » de la Syrie. Précisons que Talal El-Atrache est l’arrière petit-fils de Sultan Talal El Atrache, l’un des prestigieux chefs de la « grande révolte Syrienne » (1925-1927) contre l’occupation française.

 

Ouvrage remarquable par la pertinence de ses analyses, sans complaisance à l’égard de chacun des acteurs, et la richesse de sa documentation : références, bibliographie, cartes réalisées par Hugues Dumont. Un régal d’intelligence : comprendre les enjeux actuels des luttes ouvertes et souterraines à partir d’un contexte historique sciemment masqué, enfoui, par la propagande de l’Occident. Percevoir l’extraordinaire héroïsme du Peuple Syrien face aux entreprises impériales permanentes souhaitant sa mise sous tutelle, son éclatement en une mosaïque d’ethnies en guerre permanente.

 

Caramel sur la chantilly, il bénéficie d’une décapante préface d’Alain Cholet, ancien directeur du “Service de Renseignement de la Sécurité - chargé de la lutte antiterroriste, de la contre-criminalité et du contre-espionnage à l’étranger” de la DGSE (10).

 

Oui. Il arrive que, dans les services secrets, des “responsables” ne se contentent pas des stéréotypes d’une propagande, des compulsions racistes ou idéologiques, lorsqu’ils analysent une situation, un continent, une région ou un pays. Exerçant ce “mix” indispensable : connaissance, expérience et, surtout, honnêteté intellectuelle.

 

C’est avec une lassitude amusée qu’Alain Cholet résume les inusables clichés “diabolisateurs” de la propagande atlantiste à l’encontre de ce pays :

 

« … la Syrie est régulièrement présentée par les médias occidentaux, en particulier français, comme une sorte de dictature ubuesque sur le modèle de la Corée du Nord avec laquelle elle partage d’ailleurs le douteux privilège d’être classée dans “l’Axe du Mal” par l’administration américaine.

 

Toujours selon ces mêmes médias, les dirigeants syriens cultiveraient la volonté obsessionnelle de maintenir leur population sous une chape de plomb, de rayer Israël de la carte, d'annexer le fragile Liban, de se doter d’armes de destruction massive y compris nucléaires, de soutenir toutes les entreprises terroristes, d’entretenir un désordre permanent dans l’ensemble du Moyen-Orient et d’être le dernier obstacle de la paix dans la région. » (11)

 

Comment lutter contre le confort intellectuel d’une propagande qui vous assure, flattant votre narcissisme, que susciter, organiser, financer, armer, la guerre civile dans un pays, est un acte hautement civilisateur engendrant, sur ses morts et décombres, les délices paradisiaques de "La Démocratie" ?... Piqure d’anesthésie des aventures coloniales, imparable : se "shooter" à la Bonne Conscience

 

Les grands inquisiteurs, dans leurs prêches hystériques, ont lancé l’anathème : le « régime syrien » est une des incarnations du Diable sur cette planète !... L’excommunication pour satanisme étant édictée, il ne reste plus qu’à brûler le pays médiatiquement et l’écarteler, le démembrer, en morceaux sous les bombes de l’OTAN, avec la bénédiction déculpabilisante des résolutions de l’ONU…

 

feu-d-artifice---damas---juillet-2011.jpg

Place des Omeyyades à Damas – immense manifestation du Peuple Syrien contre les ingérences étrangères - 17 juillet 2011

 

Alors, qu’importe que la Syrie ait accueilli à bras ouvert de multiples populations au cours de sa longue histoire ?... Les juifs chassés d’Espagne par les chrétiens au XV° siècle et ceux chassés par les pogroms tsaristes au XIX° siècle. Les 500.000 réfugiés Palestiniens subissant la spoliation de leur terre et les nettoyages ethniques récurrents depuis la Nakba en 1948 jusqu’à nos jours, avec ses villages détruits par centaines, ses oliviers rasés par milliers. Les 2 millions de réfugiés Irakiens, suite à la destruction méthodique de leur pays par l’Empire et ses vassaux…(12)

 

Qu’importe qu’une partie de son territoire, le Golan, soit toujours occupé malgré les résolutions de l’ONU et les engagements internationaux ? Qu’importe qu’il soit régulièrement survolé et même bombardé par avions et navires de l’Occident ?

 

Qu’importe que lui soient imposés « sanctions » et « embargos » aussi illégaux qu’injustes par l’Empire et ses vassaux, entravant le pays dans le financement de son commerce extérieur et intérieur, son transport aérien et maritime, son système bancaire, la légalisation d’un marché des devises, encourageant ainsi contrebande, corruption et marché des changes parallèle ?... (13)

 

Qu’importe, malgré ces obstacles permanents, le peu de ressources naturelles par rapport à ses voisins de la région, le poids des réfugiés de toutes nationalités représentant 15% de sa population, que la Syrie connaisse un taux de croissance moyen de 5% par an, avec une dette extérieure de 8% du PNB (un des moins endetté au monde), des investissements multipliés par 12 depuis 2001, des exportations doublées depuis 2000… (14).

 

Qu’importe qu’en Syrie il y ait, depuis une quinzaine d’années, une évolution politique inconnue chez une dizaine de pays “alliés” de l’Occident dans la région :

 

« … un parlement élu où siègent les représentants de différents partis politiques, dont un parti communiste … les femmes disposent dans les institutions syriennes des mêmes droits que les hommes… le gouvernement […] compte en son sein plusieurs femmes à des postes majeurs… les élections […] ne se différencient guère des pratiques électorales du Maroc ou de la Jordanie pourtant présentés comme des modèles de démocratie en marche… » ? (15)

 

Qu’importe que la Syrie ait été diffamée pendant des mois par La Communauté Internationale et ses instruments de propagande, sous l’égide de l’ONU, au prétexte qu’elle aurait organisé l’attentat contre le premier ministre libanais Hariri ? Pour reconnaître ensuite que ce n’était pas le cas… Sans regret, excuses, ni sanctions à l’encontre les diffamateurs et leurs relais…

 

Qu’importe que dans le contexte de tensions, de menaces, et d’agressions incessantes qu’il subit, le pays se soit organisé en gouvernement d’union nationale, qu’il tienne à son droit à l’autodétermination, au respect de sa souveraineté nationale ?  

 

Le Saut du Cabri

 

Pourquoi cet acharnement de l’Occident contre la Syrie ?...

 

Très simple à comprendre : le Moyen-Orient doit être morcelé en micro-Etats “ethnico-confessionnels” sous tutelle israélienne. Plan géostratégique exposé, détaillé, en particulier, par Oded Yinon dans la revue Kivunim (Orientations) publiée par l’Organisation Sioniste Mondiale à Jérusalem, le 14 février 1982. Trente ans déjà…

 

Avec l’objectif clairement affirmé, revendiqué, dans la légitimité et l’impunité de son bellicisme :

 

« L’éclatement de la Syrie et de l’Irak en régions déterminées sur la base de critères ethniques ou religieux doit être, à long terme, un but prioritaire pour Israël, la première étape étant la destruction de la puissance militaire de ces Etats ». (16)

 

Meilleur moyen ?... Devenu à présent un classique : l’intervention de l’OTAN sous couvert de sauvetage humanitaire dans une guerre civile. En agissant sur deux plans :

 

1.  Créer les conditions réelles, ou même apparentes, d’un conflit entre groupes ethniques, religieux, qualifiés « d’opposants au régime ».

 

Dans le cas de la Syrie, ce ne sont pas des manifestations similaires à celles de Tunisie ou d'Egypte qui ont surgi, pacifiques, toutes tranches d’âge et de conditions sociales réunies sur des places publiques pour manifester dans une ambiance festive et solidaire. Mais de véritables raids de commandos parfaitement organisés avec des snipers équipés de fusils à longue portée. (17) Opérations coups de poing se déroulant, par rotation, de la frontière jordanienne à la frontière turque. Beaucoup de militaires et de policiers ont été ainsi tués et des administrations publiques brûlées. Les morts étant systématiquement attribués au « régime » à renverser.

 

Deux opérations d’envergure ont retenu l’attention par leur mode opératoire, démontrant une puissante organisation logistique avec l’apport d’éléments infiltrés, couplée à une mise en scène de la désinformation médiatique immédiatement diffusée à l’échelon des pays membres de l’OTAN :

 

=> Le mitraillage de nuit d’un convoi militaire (simples camions bâchés), sur l’autoroute côtière de Lattaquié, par un commando débarqué puis exfiltré à partir de la mer. Probablement par un sous-marin. La propagande occidentale faisant état, plusieurs jours de suite, d’exécutions sommaires de militaires par des « policiers fidèles au régime » du fait qu’ils refusaient de tirer sur la foule. Le récit des survivants et des blessés, officiers et soldats, n’a jamais été diffusé par nos médias. Leurs témoignages concordants font tous état d’une embuscade menée par des professionnels “hautement qualifiés”…

 

=> L’attaque surprise et l’occupation de la localité de Jisr al-Choughour par des commandos puissamment armés et cagoulés. Massacrant tous les représentants de l’ordre, jetant les corps dans deux charniers. Incendiant les bâtiments publics. Terrorisant la population, entraînant de force plusieurs dizaines d’habitants, avec leurs enfants, de l’autre côté de la frontière turque. Afin de simuler l’exode de « milliers » de syriens « fuyant la répression du régime », hébergés dans des tentes, devant des caméras de TV de la propagande. Désinformation complaisamment relayée par nos médias, faisant état d’au moins 10.000 réfugiés, etc.

 

Les 198 habitants enlevés ont tous pu retourner en Syrie, le 18 juillet dernier, libérés par le commando une fois l’opération d’intox terminée et dans la crainte d’une opération militaire turque. Les tueurs s’exfiltrant par la partie turque du Kurdistan.

 

2.  La « diabolisation du régime » par une désinformation qui atteint une dimension délirante, rappelant la période précédant l’invasion de l’Irak par l’Occident. Nombreux sont ceux qui ont compris et réagi devant ce cumul de contrevérités, prenant souvent des tournures rocambolesques. Comme celle de « la lesbienne syrienne persécutée par le régime », qui était en fait un américain gérant cette opération mensongère depuis un site en Ecosse…

 

Le refrain principal, obsessionnel, de la propagande est "le nombre de morts", ne cessant d’augmenter dans une progression exponentielle. Il est frappant de voir les médias énoncer des morts par ville et village, mais être incapables d'établir le nombre des victimes des bombardements et tueries effectués par les membres et associés de l’OTAN en Irak, en Afghanistan, à Gaza, au Liban ou ailleurs.

 

Avec d’autant plus d’aisance que les sources sont invérifiables, se reprenant en boule de neige, d’une agence à l’autre, d’un média à l’autre, se citant les uns les autres à partir d’un courant d’air. Dans l’inflation. Officiellement, les “sources” seraient : des organisations humanitaires sans préciser lesquelles, des particuliers « sous réserve d’anonymat », des comités de coordination régionale inconnus, des groupes de l’opposition… Toute une faune, aussi bigarrée que fantomatique. Le principe est simple : tout mort, se multipliant comme des petits pains, est le fait des « partisans du régime ».

 

Dans cette arnaque à l’information, sur le fond et la forme, prenons au hasard un exemple caricatural des multiples dépêches d’agence : celle de l’agence Reuters du 19 juillet 2011, qui précise que 10 personnes ont été tuées à Homs. (18)

 

Quelles sont les sources de l’agence de presse ? Un « comité de coordination régionale », nous n’en saurons pas plus. Les responsables de ces morts ? Même pas les "forces de l’ordre", ou les "policiers du régime". Non, on passe à un degré supérieur dans la personnalisation de la diabolisation : ce sont « les partisans du président syrien »… Donnant ainsi le titre de la dépêche : Les partisans du président syrien tuent 10 personnes à Homs.

 

Les Syriens ont compris la manipulation par l’Occident de leurs souhaits et espoirs. Contrairement aux schémas de la propagande des membres de l'OTAN, ils aspirent à une évolution démocratique de leur pays, dans la prospérité et la paix. Mais, refusent l’ingérence étrangère. D’immenses manifestations, se sont déroulées dans les principales villes, notamment les 17 et 18 juillet 2011, pour signifier leur volonté d’indépendance nationale, leur droit à l’autodétermination. Bien sûr, aucun média de l’Empire n’en a fait état. Aucune image. Aucune vidéo… L’autocensure de nos médias…

 

Le rejet de l’intervention des puissances étrangères est clair : les Syriens ne veulent pas subir, comme l’Irak ou la Libye, un pseudo « comité de transition » composé "d’opposants bidons" soi-disant en exil qu’ils considèrent comme d’authentiques « collabos », figurant depuis des années sur les livres de paye des services secrets occidentaux. Pour les Syriens, l’évolution de leur pays viendra de l’expression populaire de l’intérieur, et non pas des « vendus à l’étranger » camouflant les manœuvres de l’Empire.

 

Evidemment, il ne s’agit pas de défendre un régime par rapport à d’autres. Ou ignorer absence d’alternances, emprises de la corruption chez les uns et pas chez les autres.

 

Qui ne souhaite pas « La Démocratie », pour tous ? De Gaulle disait que la construction européenne ne consistait pas à « … crier “l’Europe !”, en sautant comme un cabri ». Il en est de même pour « La Démocratie ». Une lente et permanente construction, avec ses avancées et ses régressions, en Syrie ou ailleurs, comme chez nous.

 

Notre diplomatie doit-elle continuer à hystériser, s’impliquer dans une politique extérieure imposée par des Etats étrangers, réputés être des « alliés », fondée sur l’agression et l’arrogance, contraire aux valeurs que nous prétendons représenter, et à nos propres intérêts ?

 

Sachant que les prétentions de l’Occident, au Moyen-Orient, ne résisteront pas au Temps. Malgré la violence de son idéologie conquérante dissimulée sous le masque démocratique ou humanitaire pour anesthésier son opinion publique, sa propagande hallucinée de mensonges permanents, l’utilisation de sa force militaire jointe à la menace de son arsenal nucléaire. Ses implantations coloniales directes ou indirectes, ne pourront s’opposer à l’évolution et aux réalités de l’Histoire. Encore moins, celles fondées sur l’imposition d’un apartheid organisé selon des discriminations religieuses. L’effondrement des royaumes francs ou latins, imposés par les Croisades, en témoigne.

 

Notre diplomatie n’est pas un vecteur d’idéologie à la disposition servile d’intérêts étrangers au destin de notre pays, mais un outil d’analyse géopolitique, de compréhension, de résolution, et non pas de création, des tensions et conflits. Proposant respect mutuel, conciliation, dialogue, et coopération pour enrayer radicalisation et surenchère.

 

La paix, lorsqu’on la souhaite véritablement, nait de la coopération économique et culturelle. Non pas du mépris, de la menace, de la diabolisation, de l’agression. Surtout au Moyen-Orient, le plus grand foyer actuel de tensions et de risques de guerre mondiale.

 

C’est une action d’apaisement, de désarmement atomique, d’incitation au respect du droit international qui doit être encouragée. Une action d’incitation à l’application des multiples résolutions de l’ONU non encore mises en œuvre à ce jour, notamment en Palestine. Certaines depuis plus d’un demi-siècle.

 

Paroles et actions de Paix, avant tout. Telles devraient être les priorités de la politique étrangère de la France.

 

Mais, qu’importe ?...

 

Comme ils viennent de le faire pour la Libye. Dans l’euphorie de la veulerie pour ne pas changer, les “représentants du Peuple Français” à qui ils ne demanderont surtout pas son avis, dans un vibrant élan pour « la promotion deLa Démocratie - la défense de notre civilisation et de nos libertés… » nos députés voteront la guerre coloniale contre la Syrie.

 

Qui ne nous a rien fait. Ni, menacés. Ni, provoqués.

 

Et, nos Gouraud d’aujourd’hui astiqueront frénétiquement leurs bottes, devant TV et imprécateurs de la propagande, rêvant d’en essuyer les semelles sur la tombe de Saladin.

 

La France asservie…

 

(1) Richard Labévière, Talal El-Atrache, préface d’Alain Cholet, cartes réalisées par Hugues Dumont, Quand La Syrie s’éveillera…, Editions Perrin, 2011, p. 39.

 

(2) Général Henri Gouraud (1867 – 1946). Amusons-nous de constater que dans Wikipedia son rôle au Moyen-Orient se limite à 3 lignes, avec la mention sirupeuse : « Gouraud débarque à Beyrouth en 1919 ; il y reçoit un accueil chaleureux ». L’inoxydable désinformation …

 

(3) Julie d’Andurain, Le général Gouraud durant la grande Guerre, http://crid1418.org/doc/textes/gouraud_dandurain.pdf, (note 10).

 

(4) Lire le témoignage d’une française sur ces pratiques, Alice Poulleau. Choquée par la sanguinaire répression des autorités d’occupation françaises, et sa mise en scène macabre, lors des massacres de Damas pendant la révolte syrienne de 1924-1926. 
Extrait de son livre : Damas sous les bombes. Journal d’une Française pendant la révolte syrienne (1924-1926), in Quand La Syrie s’éveillera…, Op. Cit. p. 44.

 

 

(6) L’omerta est assurée avec vigilance par nos historiens sur ces massacres de masse, d’une incroyable barbarie, programmés et gérés par notre appareil colonial à partir de mai 1945. Bien avant les tueries des guerres d’indépendance, on estime l’ensemble des populations civiles exterminées par la France dans ses “possessions coloniales”, sous l’appellation « d’opérations de pacification » sur trois ans 1945 -1948, à plus de 300.000 personnes. L’équivalent des massacres de Nankin par les Japonais. 
Rien qu’à Sétif et ses environs, plus de 50.000 personnes massacrées. A Madagascar (le summum en 1947), plus de 100.000 personnes assassinées par nos forces armées aidées des colons organisés en milices, suivant le même procédé opératoire. Une orgie de violences cauchemardesques.

 

(7) L’ONU condamne l’attaque des ambassades américaine et française en Syrie, Le Monde, 13 juillet 2011, http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2011/07/13/l-onu-condamne-l-attaque-des-ambassades-americaine-et-francaise-en-syrie_1548073_3218.html#ens_id=1481132

 

(8) Cf. publication en ligne du philosophe Manuel de Diéguez, “Les imbéciles n’apprennent que par l’expérience” (Voltaire), notamment § 3 : « Guérit-on de l’esprit de servitude ? », 10 juillet 2011.

 

(9) Quand La Syrie s’éveillera…, Op. Cit.

 

(10) Précision pour nos amis lecteurs non francophones utilisant la traduction automatique, DGSE : Direction Générale de la Sécurité Extérieure. Autrement dit, les services secrets français à vocation "théâtre de renseignement et d’opération" hors du territoire français.

 

(11) Quand La Syrie s’éveillera…, Op. Cit., préface d’Alain Cholet, p. 9 – 10.

 

(12) Quand La Syrie s’éveillera…, Op. Cit., p. 28.
 

(13) Tout particulièrement, le Syrian Accountability Act voté par le Congrès américain en mai 2004, unilatéralement et en infraction au droit international, repris et appliqué servilement par les autres gouvernements occidentaux…
 

(14) Quand La Syrie s’éveillera…, Op. Cit., p. 97-98.
 

(15) Alain Cholet, préface, Quand La Syrie s’éveillera…, Op. Cit., p. 10.

 

(16) Quand La Syrie s’éveillera…, Op. Cit., p. 84.
 

(17) Dont des mercenaires, grassement rémunérés, issus des féroces milices chrétiennes du Liban à la solde des services secrets occidentaux qui se sont illustrées de longue date dans les massacres des Palestiniens, (notamment les camps de Sabra et Chatila lors de l’invasion du Liban par Israël), les dynamitages de mosquées et lieux de pèlerinage (chiites et sunnites) en Irak (oui, ces milices travaillent aussi à “l’export”…) pour créer les conditions d’une guerre civile à dominante religieuse, et autres opérations d’assassinat.

Maitrisant parfaitement les habitudes et dialectes locaux, bénéficiant de solides couvertures identitaires et d’un support technologie du plus haut niveau (télécommunications, en particulier), ces commandos et cellules de tueurs sont « indétectables »…

 

(18) Agence Reuters, Les partisans du président syrien tuent 10 personnes à Homs , 19 juillet 2011..

 

 

L'actualité 

 

La manifestation contre l'accord sur l'emploi (Ani) a mobilisé près de 500 personnes à Bayonne Un cortège est parti en milieu de matinée dans le centre-ville de Bayonne. 20130409_photo_IMG_1265

 

 

abeilles © Éric Tourneret

Paysages de Russie vidéo - info.vilistia.com - station zebra infos

VIDEO (cliquer sur le lien plus haut)

 
Le dividende énergie plutôt que les tarifs progressifs !
 
.
§§§§§§
 
.
.
.

Le BRIC mise sur l’Amérique latine

..

Venezuela : l'opposition et les USA tentent-ils un coup d'Etat ?
Les trucs classiques de la déstabilisation made in CIA

Le système électoral vénézuélien
Le Comité supervisant les élections comprenait des délégués d’opposition qui n’ont pas objecté

Capriles, le candidat de droite face à Chávez
Wikileaks a révélé qu’il collaborait avec l’ambassade US

..
Opération de déstabilisation du Vénézuela
..
Pourquoi la vie est belle et le monde est pourri ?

Les derniers mots d'une adolescente qui va mourir... La vie est belle !

 

 

banksters-copie-1.jpg

Du Sud au Nord,

du FMI à l' U.E. ,

le même racket planétaire

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)

29 mars 2013

 

Une phrase, lue dans un article de François Asselineau, provoque un déclic en moi : " Le Venezuela devint alors le théâtre des réformes présentées bien entendu comme « indispensables » par le FMI : hausses généralisées de prix, libéralisation et privatisation de l’économie, gel des salaires et réduction des dépenses publiques, devaient, paraît-il, assurer la félicité publique " (http://www.u-p-r.fr/actualite/monde/le-venezuela-avant-et-apres-hugo-chavez).

 

Ne s'agit-il pas de la politique européenne ? Ce sont les mêmes mesures que l'on impose aujourd'hui aux Européens, en prétendant qu'elles sont nécessaires pour sortir de l'ornière... une ornière (la soi-disant crise) d'ailleurs provoquée par l'Oligarchie financière pour grossir encore plus des coffres-forts déjà scandaleusement remplis.

 

Regardons la Grèce, laboratoire des autres pays européens : Portugal, Espagne, France... et tous les autres, finalement ! Les salaires sont sans cesse réduits, les retraites aussi, les services publics n'ont plus les moyens de remplir leur rôle, tout est privatisé, l'économie est ultra-libéralisée, le patrimoine des pays est bradé, etc, etc, pour éponger des dettes indues.... mais sans jamais toucher aux privilèges des plus nantis (comme ceux des armateurs grecs, par exemple).

 

Oui, ce sont les mêmes méthodes ! Les pays en voie de développement, soi-disant pour mieux se développer, se sont vu imposer des politiques contraignantes, drastiques, asphyxiantes, d'économies budgétaires, au détriment, finalement, du niveau de vie des habitants et... du développement lui-même, entravé par les sacrifices imposés pour satisfaire les diktats des mondialistes ! Tous ces ajustements dits "structurels", loin de favoriser l'essor, ont ruiné des pays entiers, comme l'Argentine (avant d'être sauvée par le couple Kirchner).


Les peuples piégés.

 

Après s'être attaquée aux pays du "Tiers-Monde", la Finance internationale a ciblé, avec les mêmes exigences, les Européens pourtant considérés comme évolués, et détenteurs d'un modèle envié dans le monde, dit "social". Il est désormais clair, pour moi, que méthodes et buts sont les mêmes, et après avoir racketté les pays en voie de développement, l'Oligarchie a cette fois choisi de s'en prendre aux pays développés.

 

Ainsi, les richesses des nations, des Etats, des peuples, des citoyens, doivent-elles être progressivement transférées dans les coffres-forts des plus nantis. Pas seulement les biens matériels, mais aussi les ressources, les bijoux de famille... comme les îles grecques !

 

Et tous ceux qui s'opposent à ces exigences démentielles de l'Occident, sont traités de "populistes", de fascistes ou de "dictateurs", comme le regretté Hugo Chavez ; Le dirigeant du Vénézuela a toujours respecté le verdict populaire, et pourtant les Médias aux ordres de l'Oligarchie se sont évertués à le dépeindre sous les traits d'un dangereux dictateur, au mépris de la vérité la plus élémentaire.

 

Et gare, aussi, aux non-alignés comme le Colonel Kadhafi qui rêvait de soustraire les pays (et même le continent africain) aux fourches caudines des gangsters des grandes banques internationales ! Son désir de rendre autonomes les Africains, en abandonnant le dollar, lui a coûté la vie. Gare, aussi, à ceux qui refusent de se soumettre aux diktats de l'Occident de plus en plus totalitaire, prédateur et assassin : Comme le courageux Bachar-el-Assad, soutenu par une grande partie de son pays !

 

Ainsi, tout se tient. Un petit nombre d'individus décide de tout au détriment de l'intérêt public : Mise en place d'Institutions internationales comme BM ou FMI, ou d'entités censées défendre l'intérêt général ou la paix comme l'UE. Dans TOUS les cas, il s'agit seulement d'agir comme les vampires, de sucer le sang des peuples, ou dit autrement, de subtiliser le maximum de biens pour les transférer des poches des citoyens aux coffres-forts les plus cyniquement emplis.

 

Guerres économiques d'accaparement des ressources, politiques d'ajustement structurel imposées aux pays en voie de développement ou mesures d'austérité exigées en Europe, procèdent toutes des mêmes objectifs et s'accompagnent des mêmes méthodes.


J'avais écrit, voici 4 ans environ, que "l'UE serait le tremplin du Nouvel Ordre Mondial", préfigurant ce qui nous attendrait à l'échelle planétaire (comme la dictature des Grandes Banques sur les gouvernements et sur les populations). Et à leur façon, les mesures drastiques imposées au Sud n'ont fait que préfigurer celles qui devaient être appliquées en Europe sous couleur de lutte contre la crise.


Dans tous les cas, ce sont les peuples qui paient toujours, au Sud comme désormais au Nord, le prix des politiques insensées, monstrueuses, criminelles, élaborées à la City, à Washington ou à Tel-Aviv.

 

Chantal Dupille

 

TAGS : UE, BM, FMI, finance, banques, Nouvel Ordre Mondial, François Asselineau, Tiers-Monde, Chavez, Vénézuela, Kadhafi, Bachar-el-Assad, Grèce, Portugal, Espagne, France, City, Washington, Tel-Aviv

 

 

banksters-portes-copie-2.jpg

 

.

Sélection d'articles d'actualité :

 

 

La Nation - 2010
http://www.lacollectionducitoyen.fr/fr/patrimoine-et-histoire/92-la-nation.html

Se réapproprier l'idée de NATION pour combattre capitalisme et Extrême-Droite

 

.

 

Ahmed

Plongée dans l'horreur criminelle provoquée par les Hollande-Fabius

 

Voir aussi :

Obama en visite en Israël : Disparition définitive de la Palestine originelle

Syrie: Un tragique remake de Suez ? - Alerte Damas et Liban - Enfants dans l'ASL (Vidéo L. Louis)

Tout serait prêt pour une attaque de l'Iran... Le pire bientôt ?

La France apparaît désormais comme le pays le plus agressif de la planète

La France, sous-marin des Etats-Unis, soutient les pires terroristes

Pourquoi Chavez rend tout le monde hystérique

Pourquoi l’Afrique doit s’inspirer de Chavez - 31.3 Marche pour Gbagbo

http://www.mondialisation.ca/syrie-pont-aerien-cia-pour-armer-les-rebelles/5328739


sherpa-Poster_Sherpa1-copie-1.jpg

SHERPA: Une association pour protéger et défendre les populations victimes de crimes économiques

.Appel d'eva R-sistons et d'un Lecteur, Ahura, à se mobiliser en faveur du Juge Gentil

 

 

Vue du Vatican depuis le haut de la basilique Saint Pierre
© Martijn Smeets - Shutterstock

http://www.pays-monde.fr/tourisme-vatican-4/circuit-touristique-population-vaticane-208.html

 

 

Chypre: Crime, faute - Témoignage (vidéo) - Rôle Allemagne, Russie - Vers coup d'Etat UE?

Alerte UE: Un coup d'état institutionnel a eu lieu discrètement. Servitude des citoyens-godillots

Hold-up du siècle, racket à Chypre - MES - Arnaque Système monétaire (+ vidéos)

Opération "Je dépose mes poubelles devant les banques" (à relayer)

 

 

UE-dictature-NOM.jpg

 

 

 

 

 

Non au tout anglais

 

 

 

 

banques-magot-images.jpg

 

L'actualité (Thatcher, Cahuzac..)

tue l'Actualité (Ani, Loi Fioraso, Colère populaire..)

Chantal Dupille - 10 avril 2013

 

Notre actualité est bien chargée. L'oligarchie pleure la petite parvenue devenue grande dame de fer et surtout de cadeaux aux plus nantis, et pire encore, à la Société CAPITAListe qui tue le TRAVAIL, tandis que le peuple, lui, pleure Chavez qui a utilisé les gains du pétrole pour lutter contre les disparités sociales.

Et dans l'actualité, on apprend que tandis que les partisans du Mariage pour tous réclament en manifestant un référendum, celui que les "socialistes" corrompus proposent, concerne la moralisation de la vie politique : Comme je l'ai écrit dans un tweet, on traque des petits pourris pour ne pas parler du Système lui-même,  pourri dans ses fondations mêmes : Elles reposent sur du papier, sur du virtuel, sur la corruption, sur la cupidité, sur l'idolâtrie des fausses valeurs, sur le mépris de l'humain...  

Et pendant ce temps, dans un silence médiatique assourdissant, le Droit du Travail est assassiné par la gauche caviar, plus caviar que jamais : Même l'homme du bouclier fiscal pour les plus riches, "super Sarko" (comme disent dans les médias ses valets et ses soubrettes), n'aurait pas osé s'en prendre ainsi au Code du Travail !  Bref, bientôt tout le monde va se retrouver dans la rue pour réclamer la démission de Hollande (et de la femme la plus détestée de France) :  A Droite manifestants du Mariage pour tous et adversaires du PS en tous genres, à Gauche les trahis du Gouvernement, sans oublier tous les autres : Les "dégraissés", les chômeurs, les futures victimes de l'Ani, les opposants à l'aéroport de Notre Dame des Landes, etc etc.

Flanby a voulu se montrer fort avec ses engagements militaires illégaux et terroristes (en armant les pires égorgeurs de la planète), mais ce n'est pas avec des guerres, surtout illégitimes, coûteuses et meurtrières (à huis-clos), que le peuple est satisfait. Il veut du travail, un toit, et qu'on ne se moque pas de lui en offrant par ex. en pâture un homme tombé en disgrâce parce qu'il a planqué de l'argent et menti, pitoyable bouc-émissaire de ce Système pourri jusqu'à la moëlle. Jadis, on calmait la colère "des dieux" en sacrifiant un individu, aujourd'hui on offre à l'Opinion, via les Médias aux ordres, un corrompu parmi tant d'autres - en espérant que cela détournera l'attention des VRAIS problèmes, en espérant que cela calmera la colère populaire !

Gageons qu'il y aura bientôt beaucoup de monde dans la rue. Affaire à suivre, donc, qui couvrira bientôt celle de toutes les affaires hollandiennes ou sarkoziennes (1).

Chantal Dupille

http://chantaldupille.over-blog.com

(1)
A propos de la "moralisation" : Les 40 affaires de Sarkofrance

 

 

Ne pas oublier cette Actualité :

 

Projet Fioraso, anglais en maternelle : Le gouvernement trahit la France

Le Qatar va-t-il acheter toute la France ?

Les Alsaciens ont refusé d'être les cobayes d'une expérimentation préfigurant le démembrement de la République

 

fioraso

http://www.u-p-r.fr/actualite/france/petition-nationale-contre-le-projet-de-loi-fioraso-esr-qui-vise-a-imposer-langlais-dans-lenseignement-superieur-en-francelink

 

Mes tweets :


Il y a 300 ans, langue française était la langue diplomatique. Puis quand échanges (commerciaux) se développent, l'Anglais qui avait + de (..)


2) termes commerciaux, a supplanté Français langue culture, noblesse, érudits. Aujourd'hui Anglais universel car socle monde = fric business


3) Il serait temps de retrouver le sens de l'humain (solidarité, échanges fraternels avant commerciaux..),culture, au lieu de tout marchandiser

 

 

Sélection  actualité :

 

Thierry Meyssan commente la situation en Syrie face à la poussée de l'Occident (vidéo)

Gaz de schiste : Les dommages collatéraux (Québec)

Evolution foudroyante du système bancaire - Gangstérisme et truanderie institutionnalisée

Les grands médias sont désormais des instruments de la guerre idéologique

Le lynchage médiatique du plus grand comique français, Dieudonné 

Le scandale des morts en détention de prisonniers palestiniens (grève faim)

12 herbes médicinales à connaître absolument Parfois sans le…

Allergies : les aliments qui les calment, et ceux qui les aggravent

Les Guignols et Goldman Sachs maître du monde .. - …

" Le chaos mondial n'est pas le Fait d'un Hasard "

Le génocide alimentaire :

Gaza : Israël classe l'enquête sur sa frappe la plus meurtrière en novembre

Taxer eau de pluie bientôt taxer air respiré ? "GB est sur le coup" Jolie société, non ??

"La faillite d'un pays ne peut exister que dans la tête des financiers. Une fois la monnaie réduite à néant, c’est ce qui reste qui fait la valeur d’un pays" J MONETA

"Le banquier (qui crée l'argent à partir de rien) possède la terre car il peut l'acheter. En souscrivant un crédit, vous devenez son esclave" SIR JOSIAH STAMPS

 

Mes tweets :


Quand l'Occident s'intéresse à un pays (non aligné, ou aux ressources juteuses) on est sûr qu'après il y a chaos, ATTENTATS etc, cf MALI maintenant

Occident hypocrite ! Sur la liste noire pour les paradis fiscaux, sont par exemple ciblés pays africains (cf Botswana), RIEN sur pays UE, Occident

 

. europe-dictature-BHVjaGqCYAA21ny.jpg

L’Europe organise le blocus monétaire de Chypre.

Article du Figaro sur le chantage de la BCE.

Chypre : fin de l’État de Droit financier, fin de la monnaie unique.

 

Ce que la droite n'avait pas osé les socialistes l'ont fait !

Procès d'une loi scélérate

Accord sur le travail : Sarkozy l’a rêvé, Hollande a osé le faire !

 

 L'affaire Cahuzac, dont tous les médias nous rebattent les oreilles , fait écran de fumée pour masquer le débat parlementaire qui se déroule autour de la retranscription dans la loi de l'accord national interprofessionnel (Ani) conclu le 11 janvier 2013 entre les organisations patronales (MEDEF, CGPME et UPA) et trois syndicats de salariés (CFDT, CFTC et CFE-CGC), mais contre l’avis de la CGT et de FO. 

 

C’est ce mardi 9 avril, au terme d’une semaine de discussions en séance, que l’Assemblée nationale doit voter le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi élaboré à partir de l’accord national interprofessionnel précité.

C'est la pire "réforme du marché du travail" jamais envisagée depuis 70 ans. Et c'est un gouvernement "socialiste" qui est en train de la voter !

 

Comme le note très justement la CGT  " de nombreuses dispositions d'application immédiate  vont accélérer les licenciements, les rendre moins coûteux pour l’entreprise et moins facilement contestables par les salariés.

Elles vont accroître la précarité et la pression sur les salaires, généraliser la mobilité professionnelle forcée, tout en réduisant les  moyens actuels de défense devant la justice. 

Ce qui a été présenté comme de nouveaux droits pour les salariés est virtuel et renvoyé à d’hypothétiques négociations ultérieures "

Voici quelques mesures  qui donnent un avant goût, du plat de résistance distribué aux salariés...... 

pour aller plus loin dossier Assemblée Nationale

  • Les délais de prescription,  dérogatoires en droit du travail, sont encore réduits : 

En effet le salarié  aura un délai  de deux ans pour saisir le juge (délai ramené à un an en cas de licenciement économique collectif), et les  rappels de salaires ou d'heures supplémentaires seront limités à une période de 3 ans (au lieu de 5 actuellement). 

  • Une flexibilité  accrue des salariés :

Aujourd’hui, si un salarié refuse  une mutation qui  affecte un élément essentiel de son contrat de travail  il est licencié pour motif économique. En cas de litige avec l'employeur  , c'est  le juge qui apprécie le caractère de la modification..

Demain, un accord d’entreprise pourra autoriser l' employeur à muter le salarié sur un autre poste ou sur un autre lieu de travail. ( les limites étant prévues par l'accord) et si le salarié  refuse  il sera licencié pour motif personnel.   

Aujourd’hui, les salariés peuvent refuser une baisse de salaire ou la modification de leur temps de travail, même si un accord collectif le prévoit.  Dans ce cas  et  si l'entreprise rencontre de graves difficultés , ils sont licenciés pour motif économique avec les garanties prévues .

En outre ils peuvent contester  devant les tribunaux  le caractère réel et sérieux de leur licenciement . 

Demain, L’employeur pourra imposer une réduction du temps de travail ou une diminution du salaire dans le cadre « d’accords de maintien dans l’emploi » et le refus du salarié entraînera son licenciement, dont le motif économique, présumé, ne pourra pas être contrôlé par le juge. 

 

Le député de l'Essonne, Jérôme Guedj est le seul socialiste à avoir clairement critiqué le texte 

Très critiquée par les députés communistes, cette mesure s'inscrit pour eux dans la même ligne politique que le gouvernement précédent.

André Chassaigne, président des députés Front de Gauche a dénoncé "une mesure promue par Nicolas Sarkozy sous le nom d'accord compétitivité emploi et alors combattue par le Parti socialiste". A ses yeux elle permettra "un chantage patronal généralisé". "Les travailleurs d'aujourd'hui seront les précaires de demain", a ajouté le député communiste Jean-Jacques Candelier.  

  • Le  contrat de travail intermittent redevient à la mode...

Le contrat de travail intermittent est un contrat  qui comporte, une alternance de périodes travaillées et non travaillées.

Tous les professionnels des ressources humaines savent que le temps  partiel annualisé et le travail intermittent crée  une déstabilisation de la vie familiale des salariés  .......

Malgré cet inconvénient  ( mineur semble t-il pour nos partenaires sociaux et nos députés )   ce type de contrat pourra être généralisé dans les petites entreprises.

En effet  dans les branches visées par l’accord, les employeurs d’entreprise de moins de 50 salariés pourront utiliser ce contrat directement. 

  • Évolutions liées à la rupture du contrat de travail qui ressemblent à une sécurisation des licenciements !

L'employeur pourra dans certaines conditions, pour fixer l'ordre des licenciements, privilégier la compétence professionnelle ; 

L'accord crée une indemnité forfaitaire pour réparer  le préjudice subi par un salarié en cas  de licenciement abusif.

Cette indemnité est  calculée en fonction de l'ancienneté du salarié, et a le caractère social et fiscal de dommages et intérêts ;

 Le texte de loi privilégie le recours au Bureau de conciliation où sera négociée l’indemnité forfaitaire versée au salarié avec un plancher de 2 mois de salaire et un plafond de 14 mois, selon l’ancienneté. A défaut de conciliation, l’affaire sera portée devant le Bureau de jugement.

 Selon le syndicat de la magistrature "En fixant un barème d'indemnisation forfaitaire du salarié pour mettre fin à la contestation d'un licenciement, l’accord rompt avec le principe de réparation intégrale des conséquences de la perte d'emploi et dissuade le juge d'exercer son pouvoir d’appréciation sur l’étendue du préjudice réellement subi par le salarié." 

. Pour supprimer, encore, le contrôle du juge sur le contenu du plan de sauvegarde de l’emploi et sur le respect de la procédure d'information et de consultation des représentants du personnel, la loi organise deux procédures, alternatives, de licenciement économique collectif (10 salariés et plus sur 30 jours). La première renvoie aux institutions représentatives du personnel le soin de signer avec l’employeur un accord de méthode dont la contestation est très encadrée. La seconde attribue le pouvoir de contrôle à l’administration du travail, qui n’aura pas les moyens de l’exercer réellement dans le bref délai imparti.

 

Selon le syndicat de la magistrature "Au lieu d'empêcher les licenciements collectifs qui satisfont des intérêts purement financiers, l'accord  et par la même la loi organisent  la neutralisation du juge judiciaire, conformément aux voeux du Medef dont c'était l'une des toutes premières préoccupations." 

En « contrepartie » de ces reculs, des avancées… de Polichinelle....... 

  • Des « droits rechargeables » à l’indemnisation pour les demandeurs d’emploi

Un demandeur d’emploi qui retrouve un travail mais qui n’a pas utilisé l’ensemble de ses droits pourra les conserver en cas de perte d’emploi ultérieure. le Medef ne voulant pas  financer ce nouveau droit,il faudra donc diminuer le niveau d’indemnisation de l’ensemble des demandeurs d’emploi.

  • Une taxe sur les contrats précaires  qui n'empechera pas le recours massif à ce type de contrat  ( voir mon article sur le sujet ).
  • Un encadrement du travail à temps partiel qui reste limité

Certes, il est prévu que le temps partiel soit de 24h minimum par semaine, mais les possibilités de déroger à cette durée sont multiples. De plus, les règles permettant de moduler le temps de travail sont renforcées.

À titre d’exemple, l’employeur pourra modifier la durée du travail du salarié huit fois dans l’année. Le salarié devra se tenir à la disposition de l’employeur. Les heures qu’il fera en plus ne seront pas systématiquement majorées.

  • Création d'un compte personnel de formation intégralement transférable ;

Je suis consternée  à l'instar de notre ami Gérard Filoche

 

http://emotions.20minutes-blogs.fr/archive/2013/04/09/ce-que-la-droite-n-avait-pas-ose-les-socialistes-

 

 

La gouvernance économique conduit à des violations des droits en Europe

Illustration

Illustration

Mots clés

Vendredi, la cour constitutionnelle portugaise a censuré certaines dispositions du plan d’austérité imposé au Portugal par ses créanciers internationaux, la troïka de l’Union européenne, la banque centrale et le FMI. Une décision qui suscite un flottement en Europe, d’autant plus que d’autres décisions dans le même sens pourraient l’être ailleurs.

Qu’en est-il d’une contradiction possible entre des mesures inclues dans des plans d’austérité et le respect de droits sociaux fondamentaux,  parfois inscrits dans les constitutions même des états-membres ?

"Je pense clairement que la gouvernance économique conduit à des violations des droits sociaux et économiques dans les États membres", estime Filip Dorssemont, professeur de droit du travail à l’UCL. "Il y a donc un conflit entre l’Union européenne et des valeurs constitutionnelles de certains membres".

De plus en plus d’Etats membres ont incorporé dans la Constitution le respect d’une série de droits, que ce soit à la dignité, au logement, à l’environnement, à la santé, à la protection sociale. Est-ce qu’on pourrait de plus en plus invoquer ces droits incorporés pour contester les politiques mises en œuvre par l’Union européenne et la Troïka dans certains pays ? "Oui", estime le spécialiste.

"Il n’y a pas une hiérarchie préétablie entre le droit européen et les Constitutions nationales. A mon avis, il n’y a rien qui empêche des Cours constitutionnelles de suivre l’exemple de la Cour portugaise". Même la Cour allemande a insisté sur la primauté de la Constitution allemande dans les décisions économiques et sociales, rappelle Filip Dorssemont.

M. Molitor

l-ont-fait.html

La gouvernance économique conduit à des violations des droits en Europe

 

Gouvernement Hollande doit rembourser dettes,désargenté. Mais pour son pote Queyranne, patron de la région Rhône-Alpes, il y a de l'argent ...

 

.
D’un paradis fiscal à l’autre,

ils font fructifier leur capital.

Serge Adam blog :

 
http://www.leblogfinance.com/2011/10/dette-publique-france-1.html

dettes-enfant.jpg

(Indispensable vidéo !)
 
..
La destruction de la France
est programmée
 
(Ce qui se cache derrière le référendum Alsace 7 avril 13)
 
 
 

Une nouvelle chaîne de télévision israélienne

pour relayer la propagande d'Al Jazeera et Al Arabiya

Frank Melloul est l'ancien conseiller de Dominique De Villepin. D. R.
 
Frank Melloul est l'ancien conseiller de Dominique De Villepin. D. R.
Une nouvelle chaîne d’information en continu sera bientôt lancée en Israël, pour «soigner l’image d’Israël et traiter l’actualité du Proche et du Moyen-Orient du point de vue israélien», indique un communiqué de presse de la direction d’i24 news, nom choisi pour cette station d’information. Elle viendra certainement appuyer la propagande que développent des chaînes arabes présentes dans la région, comme Al Jazeera (Qatar) et Al Arabiya (Arabie Saoudite), mais aussi France 24 ou Al Hurra, qui diffusent largement des informations compatibles avec la vision israélienne sur ce qui caractérise cette partie du monde, avec notamment la vague de «printemps arabes» qui déferle sur certains pays, et aussi sur les nouveaux rapports que Tel Aviv est appelé à établir avec les gouvernements arabes dans cette conjoncture faite de profondes mutations. Elle sera, en ce sens, un nouveau porte-voix du «Grand Moyen-Orient» tel que conçu par les grandes puissances mondiales, alliés traditionnels d’Israël. i24 news diffusera dans trois langues : arabe, français et anglais, et sera calquée sur le modèle de France 24. Près de 150 journalistes ont été recrutés dans plusieurs pays d’Europe et du Moyen-Orient, avec un réseau de correspondants qui s’étend un peu partout sur la planète. Sa conception a été confiée à un professionnel des médias français qui a fait ses preuves à France 24, Frank Melloul, d’origine juive. Avant de fonder la chaîne publique d’information, Frank Melloul était conseiller des affaires stratégiques, de la sécurité et du désarmement au ministère français des Affaires étrangères, avant de devenir conseiller auprès du Premier ministre français pour la communication et les relations avec la presse. A la fin de son mandat, il a été nommé chef de la stratégie, des relations publiques et du business développement à l’Audiovisuel Extérieur de la France, l’entité qui regroupe l’ensemble des médias français internationaux. Dans un entretien paru en janvier dernier, Frank Melloul dit que son objectif est de «mettre sur chaque satellite un drapeau israélien», et d’expliquer les «motifs» qui poussent par exemple l’armée israélienne à bombarder Ghaza, en montrant «les centaines de roquettes qui sont lancées sur Israël». Sur le choix de l’utilisation de la langue arabe, le stratège d’i24 news explique que c’est pour toucher le public «instrumentalisé par des chaînes comme Al Jazeera et Al Arabiya», pour faire croire – tactique de positionnement sans doute – que ces deux chaînes prôneraient un discours opposé au sien.
Karim B.
 

11-9-imposture.jpg

Attentat de Boston: Du jamais vu !…Les médias de masse envisagent la possibilité d’un attentat fausse-bannière !

L’hypothèse de l’attentat “fausse-bannière”

fait partie des médias de masse

en ce qui concerne les attentats du marathon de Boston

 

Le 11 Septembre 2001, les médias américains ont commencé à chanter le mantra “Ben Laden” à l’unisson presque dès le moment même où les attaques furent rapportées. La possibilité que des initiés au sein du gouvernement américain, aient pu orchestrer ces attaques afin de faire porter le chapeau aux musulmans et de déclencher des guerres contre des pays musulmans et prendre le contriole absolu de la société, ne fut jamais mentionné.

 

Les déclarations répétées de Ben Laden qui déploraient les attaques du 11 Septembre et les considéraient comme anti-musulmanes, suspectant que des supporteurs américains d’Israël étaient derrière ces attaques, ont échoué à pénétrer la bulle des médias corporatistes. Lorsque le FBI a défintivement déclaré que Ben Laden “n’était pas recherché pour les attentats du 11 Septembre”, parce qu’il n’y avait aucune “preuve solide” de son implication, les médias ont totalement occulté cette déclaration.

Mais après les attentats à la bombe du 16 Avril 2013, même les médias du monopole corporatiste ne purent plus ignorer la possibilité d’une attaque fausse-bannière. Le branche information de Yahoo! en ligne demanda “Qui est derrière l’attentat de Boston ?” et offrit 4 théories: 1) des djihadistes islamistes, 2) des milices type extrême-droite, 3) le gouvernement, 4) un loup solitaire psychopathe.

1, 2 et 4, bien sûr sont les suspects usuels. Mais inclure en 3) … le “gouvernement” sur la liste des suspects est sans précédent pour un organe des médfias dit de masse, rapportant sur un incident de terrorisme domestique.

La proéminence croissante de l’hypothèse de l’attentat fausse-bannière a été soulignée au gouverneur du Massachussetts Deval Patrick lors de la conférence de presse juste après les attentats. La première question pour le gouverneur Patrick fut posée par le correspondant du média alternatif InfoWars Dan Bidondi, qui demanda si les explosions étaient “des attentats fausse-bannière mis en scène afin de nous retirer nos libertés civiles”. Le gouverneur Patrick bien sûr répondit: “Non!… question suivante”.

Même le magazine néo-conservaeur Atlantic Monthly, associé avec des noms tels que Goldberg et Hitchens, a dû se fendre d’un article intitulé: “Qu’est-ce qu’une attaque fausse-bannière et qu’est-ce que l’attentat de Boston a à voir avec cela ?” De manière incroyable, l’article du magazine disait que oui, il y a des précédents historiques afin de pouvoir regarder l’attentat de Boston comme étant une attaque fausse-bannière. L’auteur, Philip Bump, admettait même: “Si ces attaques avaient été des attaques fausse-bannière, le gouverneur Patrick aurait répondu ‘non’ à la question de toute façon.”

Qu’est-ce qui a donc changé depuis 2001 pour amener le scenario de l’attaque fausse-bannière sous les feux de la rampe ?

Réponse courte et simple: Le mouvement pour la vérité sur le 11 Septembre. Durant la dernière décennie, des millions d’activistes ont travaillé d’arrache-pied pour éveiller le piublic américain et mondial sur l’évidence que les attaques du 11 Septembre 2001 furent l’équivalent américian de l’incendie du Reichstag allemand. Des sondages ont montré que 36 % des Américains, soient environ quelques 100 millions de personnes, pensent qu’il est probable que le 11 Septembre ait été perpétré depuis l’intérieur du gouvernement. La plupart de ces chercheurs de vérité sont des scientifiques accomplis et réputés, des ingénieurs, des militaires et des officiers de renseignement ainsi que d’autres experts. Vous pouvez en rencontrer quelques uns sur Patriotsquestion911.com et AE911Truth.org.

Depuis que les médias corporatistes et les pseudo-médias alternatifs financés par les grandes fondations, ont refusé de rapporter les faits au sujet des attentats du 11 Septembre, environ 100 millions d’Américains considèrent les grosses pointures des médias comme des menteurs. Même parmi les quelques 200 millions d’Américains qui ne sont pas en première ligne des sceptiques, le sentiment que quelque chose ne tourne pas rond et que les médias et les politiciens mentent est très répandu. Une récente recherche Pew, par exemple, a montré que la confiance des Américains dans le gouvernement est tombée au plus bas historiquement: moins d’un tiers des Américains font confiance au gouvernement alors que plus des deux tiers ne lui font pas confiance.

Alors que les gens perdent la foi en leur gouvernement et que les médias corporatistes s’effondrent dans une banqueroute intellectuelle et morale, un nouveau média indépendant a jailli de l’internet. L’empire médiatique d’Alex Jones, qui pousse l’hypothèse de la fausse-bannière aussi loin qu’elle puisse être poussée, atteint maintenant de l’ordre de 5 à 10 millions de personnes par jour. Jeff Rense, Mike Adams, Mike Rivero, Veterans Today, American Free Press et les réseaux de presse étrangers de langue anglaise Russia Today  (Russie) et Press TV (Iran), touchent également de larges audiences d’influence avec des rapports honnêtes d’information au sujet des évènements fausse-bannière.

Aujourd’hui, ce n’est plus juste quelques intellectuels marginaux qui pensent “fausse-bannière” quand ils entendent un rapport sur un attentat domestique. Des millions de gens partagent leurs suspicions au sujet des attentats à la bombe de Boston sur Twitter, Facebook, la blogosphère et le média internet en général.

Ont-ils raison ?

Bien qu’il soit encore trop tôt pour le dire de manière sûre, l’attentat de Boston possède la caratéristique la plus importante d’une opération fausse-bannière: un entraînement anti-terroriste se déroulait simultanément pendant l’attaque réelle. Comme Webster Tarpley l’a très bien expliqué dans son livre: “11 Septembre la terreur synthétique fabriquée aux Etats-Unis”, des attaques fausse-bannière telles celles du 11 Septembre et du 7 Juillet 2005 à Londres, sont créées comme des “simulations”, des “entraînements” qui soudainement se déroulent vraiment. Ceci permet aux membres intérieurs de planifier et d’exécuter les attaques sous la couverture d’un entraînement, avec “la méchante équipe B” qui perpétue l’attaque pour de vrai, attaque qui était supposée être feinte.

Le 11 Septembre 2001 a été précédememnt nommé comme la plus grosse opération spéciale, et de loin, de l’histoire des Etats-Unis, avec au total 46 exercices d’entraînement pré-planifiés ce jour là, incluant des simulations réelles d’avions s’encastrant dans les bâtiments, donnant ainsi la parfaite couverture aux véritables attaques planifiées de l’intérieur (tapez sur le moteur de recherche de votre choix “Tarpley 46 drills of 9/11” pour plus de détails.)

Le 7 Juillet 2005 à Londres, des exercices anti-terroristes avaient lieu aux mêmes endroits où les bombes explosèrent. Peter Power, le plus gros consultant anti-terrorisme du Royaume-Uni, admit en direct à la télévision que toutes les bombes qui ont dévastées Londres ce jour ont explosé aux mêmes heures et mêmes endroits que les exercices programmés le prévoyaient.

L’attentat de Boston fut-il un exercice qui fut réalisé pour de vrai ?

Mobile, Alabama TV station Local TV 15 rapporta:

Le coach de cross country de l’université de Mobile, qui était près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston lorsqu’une série d’explosion se produisit, a dit qu’il pensait que cela était bizarre car il y avait des chiens sniffeurs  anti-bombes sur les lignes de départ et d’arrivée.

“Ils faisaient des annonces non-stop au haut-parleur disant que cela n’était qu’un exercice et qu’il ne fallait pas s’inquiéter”, a dit l’entraineur Ali Stevenson à la TV local 15. “On aurait dit qu’il y avait comme une sorte de menace, mais ils continuaient à nous dire que ce n’était qu’un exercice”.

A 12:53 de l’après-midi, heure locale, le journal du Boston Globe twittait: “Déclaration officielle: Il va y avoir une explosion contrôlée en face de la bibliothèque dans la minute qui suit, ceci fait partie des activités de la brigade de déminage”.

Puis presque deux heures plus tard, à 14:50, des bombes explosaient près de la ligne d’arrivée du marathon de Boston, tuant trois personnes en blessant plus de 100 autres.

Juste une coincidence ? Peut-être. Mais alors que les plus grosses “attaques terroristes” de l’histoire récente des Etats-Unis, incluant les deux attentats du WTC et l’attentat à la bombe d’Oklahoma City, ont été des attaques perpétrés depuis l’intérieur du système et aussi alors que pratiquement tous les “complots terroristes” découverts sur le sol états-unien depuis le 11 Septembre ont été créés, facilités par le FBI, nous avons tous les droits d’être suspicieux.

Les attentats à la bombe n’ont qu’un bénéficiaire: les gouvernements et les familles immensément riches qui les possèdent.

Comme Vincent Vinciguerra, un des perpétrateurs des attaques terroristes de l‘opération Gladio l’avait expliqué: “Nous devions attaquer des civils, des gens, femmes, enfants, des innocents, des gens inconnus, sans aucune connexion avec le jeu politique. La raison était fort simple: pour forcer le public à se tourner vers l’État pour demander plus de sécurité.”

Quelque soit la vérité derrière l’attentat de Boston, il semble que l’hypothèse de l’attaque fausse-bannière ait fini par infiltrer le discours des médias de masse. Et cela ne changera pas… du moins pas tant que le 11 Septembre et les autres crimes faux-drapeau aient été résolus et des mesures effectives instituées pour protéger le public contre l’agression de la terreur fausse-bannière.

Dr. Kevin Barrett

Le 17 Avril 2013

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2013/04/17/298720/falseflag-meme-surrounds-boston-blasts/

http://resistance71.wordpress.com/2013/04/17/attentat-de-boston-du-jamais-vu-les-medias-de-masse-envisagent-la-possibilite-dun-attentat-fausse-banniere/?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter


pieuvre.jpg

 

"Bien informés, les hommes sont des citoyens ;

mal informés ils deviennent des sujets." Alfred Sauvy

 

.